Observatoire du Patrimoine Religieux

Cathédrale Saint Maurice

Angers ( Maine-et-Loire )
Confession Catholique

place Monseigneur-Chappoulie

photo-edifice photo-edifice photo-edifice photo-edifice photo-edifice

photos : Marie-Thérèse Marocco via clochers.org Jacques Oyaux via clochers.org

1. IDENTIFICATION

Cathédrale

Propriétaire

Nom : ETAT

Adresse : Préfecture de Maine et Loire

Fax : 0

Affectataire

Nom : Evêché

Adresse : 4 rue St Christophe

Fax : 241208900

Site Web : http://

Association de défense ou de mise en valeur

Nom : Association Arts et Fides

Adresse : 4 rue Saint Christophe

Fax : 0241208900

Protection (ISMH, MH..)

Immeuble classé MH

2. ARCHITECTURE ET ART

Description architecturale

En 471 les francs de Childéric incendièrent cette église vraisemblablement située dans la Cité. Le don par saint Martin d'une fiole contenant
Clochers - portraits - tympans - absides - chevets - nef - sculptures - peintures - orfèvrerie - vitraux

Epoque et styles

XIIème
XIIIème
XVème
XIXème
XVIème
XIVème
XIème
Gothique

Histoire et dates importantes

La cathédrale d' Angers est mentionnée pour la première fois en 470 lors de son incendie par les Francs. Elle est primitivement dédiée à saint Maurice, auquel sont associés les patronymes de la Vierge au 9e siècle et de saint Maurille au 10e siècle. De l' église reconstruite et dédicacée en 1025 par l' évêque Hubert de Vendôme, subsiste la partie inférieure des murs de la nef. L' édifice actuel, essentiellement des 12e et 13e siècles, présente plusieurs campagnes : nef entre 1140 et 1160 sous les épiscopats d' Ulger et de Normand de Doué. Façade entre 1170 et 1180, précédée vers 1200 d' un porche d' entrée. Croisée, travée droite du choeur et bras sud du transept dans le 1er tiers du 13e siècle sous l' évêque Guillaume de Beaumont, puis bras nord du transept à partir de 1236. Travée d' absides entre 1239 et 1255 sous Michel de Villoiseau. Sacristie dans le 2e quart du 13e siècle. La chapelle Saint-Jean est édifiée entre 1386 et 1390. Le cloître est bâti entre 1437 et 1458 par le maçon Bonju, sauf l' étage de la bibliothèque sur l' aile orientale, achevé en 1467. La chapelle Sainte-Anne est élevée entre 1466 et 1469. Les flèches latérales sont reconstruites entre 1519 et 1525, celle du nord par l' architecte Mathurin Georges. Le clocher central qui remontait au 13e siècle est réédifié entre 1534 et 1540 (date portée) par l' architecte Angevin Jean Delespine. Le calvaire extérieur à l' angle nord-ouest de la nef est édifié en 1751. Une crypte pour le caveau des chanoines est creusée en 1763 par l' architecte Joseph Desnoyers. La paroisse Saint-Maurice est mentionnée en 1040, mais la chapelle dite du Crucifix qui lui est affectée, est bâtie seulement dans les années 1190-1220. Elle est agrandie au 16e siècle par l' adjonction du vaisseau sud, oeuvre de l' architecte Nicolas Viriot. A la fin du 18e siècle, cette chapelle sera amputée sur sa partie ouest. Les autres mutilations et les restaurations des 18e et 19e siècles sont nombreuses : chapelle Saint-Jean transformée en logement en 1770, porche détruit en 1807, cloître presque entièrement abattu vers 1812 à l' exception de trois arcades et des baies correspondantes de la bibliothèque, côté est. Les flèches et le clocher central sont rebâtis après l' incendie de 1831. Restauration générale, surtout des parties hautes, entre 1870 et 1914, puis restauration ponctuelle après les bombardements de 1944 (flèche sud, chapelle paroissiale).

Eléments remarquables

Chevet
Clocher(s)
Abside(s)
Nef(s)
Vitraux

Etat de conservation

Bon

Bibliographie

Vieilles Rues - Jeune cité

3. VIE RELIGIEUSE ET CULTURELLE

Affectation / Usage

Culte
Heures de culte : du lundi au samedi 7 h 30 - 9 h - 19 h - dimanche 9 h 30 11 h - 18 h 30

Manifestations culturelles et religieuses

Horaires d'ouverture

Tous les jours de 9 h à 19 h

compléter la fiche