Observatoire du Patrimoine Religieux

Chapelle Sainte-Rita

Paris XV Arrdt ( Paris )

Nombre d'habitants : 245223
Confession Autre

27 rue François-Bonvin

photo-edifice

photos : © Yann SCIARDIS via clochers.org

1. IDENTIFICATION

Chapelle

Propriétaire

Nom : Association des chapelles catholiques et apostoliques

Adresse : Belgique

Association de défense ou de mise en valeur

Nom : Les Arches de Sainte-Rita

Adresse : 23 rue du Départ

Site Web : http://www.lesarchesdesainterita.fr

Protection (ISMH, MH..)

Non

2. ARCHITECTURE ET ART

Description architecturale

Plan : église isolée, en léger retrait sur la rue. Plan allongé à nef unique, composé de cinq travées . terminée par un chevet plat.

Elévation extérieure :
la façade-pignon est percée d'une porte coiffé d'un gable et surmontée d'une grande rosace.
L'édifice est couvert d'une toiture à deux pans. Les murs latéraux sont percés de baies brisées composées de deux lancettes et d'un oculus, et épaulé de minces contreforts à ressauts.

Elévation intérieure : les murs sont nus et seulement rythmés par les colonnettes des retombées des voûtes d'ogives. Les murs latéraux de la dernière travée du choeur sont décorés d'arcades brisées aveugles.

Epoque et styles

XXème
Néo-gothique

Principales étapes de construction

L'église a été construite en 1900 par les architectes Paul Gravereaux et Théodore Judlin.

En 1987, alors que le bâtiment est inoccupé depuis plusieurs années, l’association des chapelles catholiques et apostoliques (dont le président, Guy Plichon, vit en Belgique) décide de le louer à l’église gallicane de Mgr Philippe évêque-curé jusqu'en 2015 (Eglise Catholique Gallicane de Paris - église autocéphale, séparée du Vatican). La communauté gallicane part et des riverains campent actuellement dans l'église pour empêcher sa démolition au profit d'un parking.

Histoire et dates importantes

Cette chapelle a été fondée par l'église catholique apostolique (mouvement millénariste, dissidence de l'Eglise écossaise) A partir de 1988 elle est louée jusqu'en mai 2014 comme lieu de culte à la communauté gallicane (église vieille catholique ayant refusé le Concordat)

2014 : Débat en cours sur la destruction de l'édifice. L'ancien propriétaire des murs "Association des chapelles catholiques et apostoliques", basée en Belgique, a cédé en 2000 le terrain avec permis de construire à la société Océane.
La Commission du Vieux-Paris a donné son accord à la destruction mais la paroisse gallicane Sainte-Rita la refuse. Les habitants du quartier, soutenus par le maire du 15e arrondissement Philippe Goujon, sont actuellement en attente pour obtenir de la DRAC Ile-de-France une protection au titre des Monuments Historiques et parallèlement pour réunir les 4 millions d’euros nécessaires pour le rachat de l’église par ses paroissiens au promoteur nantais Lamotte qui a repris le dossier de la société Océane. L'église était très fréquentée en raison de  la bénédiction des animaux qu'elle abrite.

Des messes ont toujours lieu malgré l'avis d'expulsion du 26 septembre 2014.
L'expulsion est signifiée par huissier  le 25 mars 2015.
En mars 2016, des offices religieux catholique romains y sont célébrés régulièrement

3. VIE RELIGIEUSE ET CULTURELLE

Affectation / Usage

Culte
Autre utilisation : Culte non officiel par les paroissiens restés malgré l'avis d'expulsion.
Heures de culte : hebdomadaire.
Site

Manifestations culturelles et religieuses

Une bénédiction des animaux est célébrée chaque année le premier dimanche de novembre, faisant ainsi la spécificité de l'église Sainte-Rita.

Horaires d'ouverture

compléter la fiche