Observatoire du Patrimoine Religieux

Eglise Notre-Dame de la Nativité

Mée-sur-Seine ( Seine-et-Marne )
Coordonnées géographiques : 48,5421N / 2,64066 E
Confession Catholique

rue de l’Église

photo-edifice photo-edifice photo-edifice

photos : Agnès GODFROY agnes.godfroy@voila.fr © Christian PRUNIER via clochers.org

1. IDENTIFICATION

Eglise paroissiale

Propriétaire

Nom : Ville de LE MEE sur SEINE

Adresse : 111 rue de la Lyve

Affectataire

Nom : Pôle missionnaire de Melun

Adresse : 49 rue du Général de Gaulle

Protection (ISMH, MH..)

2. ARCHITECTURE ET ART

Description architecturale

L'église comporte une nef unique (10 m x 26 m), couverte d'une toiture à deux versants en tuiles plates, composée de six travées voûtées d'ogives, dont une avec tribune ; elle comprend un choeur à chevet polygonal également voûté d'ogives. Le clocher, implanté au sud de la nef, adopte, de ce fait, la forme d'un clocher-porche.
Le décor se révèle très homogène et représentatif de la fin du XIXème siècle.
Les verrières sont composées en majeure partie de grisaille de qualité encadrant des panneaux centraux décorés de motifs historiés. Elles contribuent largement à l'homogénéité du décor intérieur.
Les 4 vitraux de la nef datent de 1867 et proviennent de  l'ancienne église : la Fuite en Egypte, la Visitation, la Présentation de Marie et l'Adoration des Bergers. Les 4 vitraux de choeur sont contemporains de la nouvelle église : l'Annonciation, le Couronnement de la Vierge, la naissance de Marie et l'éducation de Marie.

Autres statues d'Henri Chapu dont une Vierge à l'enfant située au dessus du Christ au Tombeau, ainsi que des modèles à mi-grandeur des statues de saint Jean et saint Louis de Gonzague dont les exécutions définitives se trouvent en l'église Saint Etienne du Mont à Paris.
Présence de fonts baptismaux, d'une chaire, d'un chemin de croix

Elément remarquable
"Le Christ mort entre deux anges". Le bas relief, situé au-dessus du maître-autel, a été exécuté en marbre blanc en 1892, d'après le plâtre exécuté à Rome par Henri CHAPU en 1856. (Henri Chapu, né à Le Mée sur Seine en 1833 et mort à Paris en 1891, a été Prix de Rome en 1855). En 1916, le bas-relief a été classé Monument historique au titre d'objet.

Source : Pierre Thiebaut, architecte des bâtiments de France, 1987 (Extraits)

Epoque et styles

Néo-gothique
XVIIIème
XIXème

Principales étapes de construction

1889-1891 : Construction de l'église. Elle reprend en sous-oeuvre les fondations de la première église construite en 1771. L'architecte est Paul Buval, architecte à Melun.
1900  : Construction de l'orgue par la Maison DIDIER d'Epinal. L'orgue comporte 2 claviers manuels et pédalier. Il comprend 6 jeux au GO, 9 jeux au Récit, 4 jeux au pédalier et 4 accouplements.
1936  : Construction de la salle paroissiale
1937  : Installation de  l'électricité
1970s : restauration, chauffage, etc...

Histoire et dates importantes

5 novembre 1771 : Bénédiction de l'ancienne église
10 décembre 1866 : bénédiction de la cloche Marie
10 juin 1867 : bénédiction de la cloche Marthe
24 juillet 1893 : Consécration de l'église par Mgr de Briey, Evêque de Meaux.  (cf. une plaque scellée dans l'autel)
1900  : inauguration de l'orgue par l'abbé Yvert et Maître Omer Letorey, organiste de Saint Thomas d'Aquin à Paris
9 mars 1906 : inventaire

Eléments remarquables

Sculpture monumentale
Orgue(s)
Maître autel

Etat de conservation

orgue actuellement muet
Bon

Bibliographie

Source : Pierre Thiebaut, architecte des bâtiments de France, 1987

3. VIE RELIGIEUSE ET CULTURELLE

Affectation / Usage

Culte
Heures de culte : 1er, 2ème et 3ème samedi du mois : Messe à 18h30

Manifestations culturelles et religieuses

Fête patronale : le 2ème dimanche de septembre (Liturgie du 8 septembre, Fête de la Nativité de la Vierge Marie)

Horaires d'ouverture

compléter la fiche