Observatoire du Patrimoine Religieux

Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption

Fontenay-le-Comte ( Vendée )

Nombre d'habitants : 14 339
Confession Catholique

photo-edifice photo-edifice

photos : clochers.org, Jean-Marc Dubrana

1. IDENTIFICATION

Eglise paroissiale

Propriétaire

Nom : Fontenay-le-Comte

Adresse : 4 quai Victor Hugo

Site Web : fontenaylecomte.fr

Affectataire

Nom : Paroisse Saint-Hilaire-de-Fontenay

Adresse : 10 rue Benjamin Fillon

Fax : 02 51 69 79 39

Site Web : http://doyenne-fontenay.catho85.org/-%E2%96%BA-Paroisse-St-HILAIRE-DE-

Communauté de communes

Nom : Communauté de communes du Pays de Fontenay-le-Comte

Site Web : http://www.ccpaysfontenaylecomte.fr/

Protection (ISMH, MH..)

Immeuble classé MH
Date : 01/01/1862

2. ARCHITECTURE ET ART

Description architecturale

Eglise de plan longitudinal à trois vaisseaux et quatre travées.

La flèche du clocher, de forme octogonale et construite en calcaire, culmine à plus de 82 mètres de hauteur.
Les trois travées de la crypte ont des voûtes d'arêtes, les trois travées de l'église des voûtes d'ogives, les trois absidioles des voûtes en berceau dallées.

Epoque et styles

XIème
XVIème
XVème
XIXème
Gothique

Principales étapes de construction

La crypte date du XIe siècle.

La nef est élevée entre 1423 et 1466, à la demande du prieur Pierre Bernart.
Vers 1540 sont ajoutés le chevet avec ses trois absidioles et la chapelle Saint-Pierre, sur le bas-côté sud. Cette dernière fut réalisée par le maître maçon Liénard de La Réau.
La sacristie est construire en 1890.
Le voûtement de la nef centrale et du choeur est achevée en 1902.
La restauration du chevet est achevée en 1936.
Le dégagement de l'église est réalisé entre 1913 et 1926.
En 1943 les baies du chevet sont réouvertes par l'architecte D.H Merlet.
Une restauration est effectuée par l'architecte des monuments historiques Henri Déverin à partir de 1896.

Histoire et dates importantes

L'édifice d'origine, de style roman, fut remplacé par une église de style gothique flamboyant.
L'église est pillée et très endommagée durant les guerres de Religion, faisant notamment s'effondrer les voûtes. Une campagne de restauration est donc lancée en 1600. Si la flèche et l'escalier de la tour sont achevés en 1603, les voûtes en revanche ne sont reconstruites qu'en 1648. Pour des raisons financières, seuls les bas-côtés bénéficieront alors de voûtes en pierre, la nef principale devant se contenter de lambris.

Le clocher est régulièrement restauré au cours du XVIIIe siècle. Sous la Révolution, l'église est transformée pour devenir Temple de la Raison, avant que le culte n'y soit restauré en 1801. 


Différentes campagnes de restaurations sont menées au XIXe siècle : de 1844 à 1849 pour la flèche, en 1854-1855 pour les portails nord et ouest, puis différents travaux à partir de 1896.
Finalement la nef et le choeur sont voûtés en 1902. D'autres travaux de restauration ont été réalisés au cours du XXe siècle.

Le Musée Vendéen est installé dans l'ancien presbytère de l'église Notre-Dame.
Le retable, en marbre et pierre de Charente, date de 1682. Il est l'oeuvre de Joseph Vanghelunen.
La chaire est de style Louis XVI. Elle fut réalisée par Elie Drouard en 1784.

Eléments remarquables

Retable(s)
Crypte
Chaire(s)

Etat de conservation

Bon

Bibliographie

http://doyenne-fontenay.catho85.org/Notre-Dame

http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=RETROUVER&FIELD_1=cmer1&VALUE_1=fontenay%20le%20comte&FIELD_2=cmer4&VALUE_2=&FIELD_3=cmer5&VALUE_3=&FIELD_4=AUTR&VALUE_4=&FIELD_5=TOUT&VALUE_5=&FIELD_6=titre%20courant&VALUE_6=&FIELD_7=date%20protection&VALUE_7=&FIELD_8=DOSURLP&VALUE_8=%20&NUMBER=1&GRP=0&REQ=%28%28fontenay%20le%20comte%29%20%3aLOCA%2cPLOC%2cINSEE%20%29&USRNAME=nobody&USRPWD=4%24%2534P&SPEC=9&SYN=1&IMLY=&MAX1=1&MAX2=100&MAX3=100&DOM=Tous

3. VIE RELIGIEUSE ET CULTURELLE

Affectation / Usage

Culte
Heures de culte : Chaque lundi, 19h Chaque dimanche, 10h30
Site

Manifestations culturelles et religieuses

Horaires d'ouverture

compléter la fiche