Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Les Cloches de Notre-Dame de Paris

Pour ses 850 ans, la cathédrale de Paris s'offre de nouvelles cloches. Mais qu'advient-il des anciennes ?

 Quatre cloches de Notre-Dame de Paris ont été réduites au silence en 2012 après deux siècles de bons et loyaux services. Leur décrochage avait alors provoqué une vive émotion : en effet, l'Etat, propriétaire de ces cloches, prévoyait leur destruction pure et simple. 

Le funeste avenir de ces cloches ne plaisait pas à tout le monde… L’institut religieux Sainte-Croix de Riaumont, qui construit une abbaye dans un chantier-école, s’était proposé pour les récupérer et leur donner une seconde vie. Par l’entremise de l’Observatoire du Patrimoine Religieux, les religieux de Riaumont avaient alors rencontré la Direction  Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France (DRAC) à qui revient les décisions sur l’avenir des cloches. La DRAC donne alors son accord implicite. « En conclusion, Dominique Cerclet (conservateur régional des monuments historiques à la DRAC Ile-de-France) propose de mener à bien une procédure de déclassement et d’estimer les cloches à une valeur symbolique. » résume le procès-verbal qui notifie cet accord. Mais les cloches ne sont pas encore tirées d’affaire, la DRAC en effet conditionne la cession des cloches à « l’accord express de l’évêché » sans quoi « cela ne se fera pas ». Or le Diocèse de Paris refuse cette cession jusqu'à nouvel ordre.

Depuis novembre 2012, en attendant une décision de justice (cette dernière ayant été saisie par les religieux de Riaumont), les cloches sont intouchables. Le père Alain Hocquemiller de la communauté Sainte-Croix de Riaumont garde l’espoir qu’un jour nos quatre compagnes pourront trouver un nouveau souffle dans son abbaye.

Pour de plus amples informations veuillez trouver: