Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Veille et informations Veille et informations
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 


 


 
Document Actions

Édifices menacés/fermés

De nombreuses églises sont menacées chaque année en France : vol, abandon, destruction, vente, dénaturation... sont autant de dangers qui pèsent sur ce patrimoine.

 

Vous trouverez ci dessous une liste des édifices menacés dont nous avons connaissance. Les cas les plus récents aparaissent en gras, et les mises à jour en surligné.Lorsqu'un édifice "sort" de cette liste, il aparait dans une autre couleur, afin que son historique soit maintenu pour nos lecteurs.Les destructions, avec l'année concernée, sont indiquées en gras

 

                                          Juin 2018

  • Mayotte, mosquée de Vahibé : fermeture par arêté municipal pur risque de radicalisation (France Info, 23 juin).
  • Wattrelos (59, Nord), église Saint-Maclou : fermeture (Nordéclair, 17 juin, titre).
  • Buschwiller (68, Haut-Rhin), église Saint-Martin: nombre d'églises sont aujourd'hui menacées car non réparées ou mal entretenues après les sévices de la Grande Guerre. D'après la photo Wikipedia, celle de Buschwiller semble en bon état ... (L'Alsace, 17 juin).
  • Champigny-sur-Veude (37, Indre-et-Loire), chapelle Saint-Louis : construite sur le modèle de la Sainte Chapelle par le roi Saint Louis, l'édifice , propriétaire d'un particulier américain, est en péril. Travaux d'urgence de mise en d'eau commencent cet été (France Bleu, 17 juin).
  • Beuzeville-au-Plain (50, Manche), église Saint-Brice : menace de fermeture par le maire (Ouest-France, 14 juin, titre).
  • Chancelade (24,Dordogne), abbaye Notre-Dame (XIIe) : inondée à la suite de fortes précipitations avec à certains endroits 1,5 m d'eau (France Bleu Périgord, 11 juin).
  • Montigny-en-Gohelle (62, Pas-de-Calais), chapelle Saint-Joseph : construite en 1948, détruite après une décision votée en 2014 ; le musée de la commune conserve des témoignages photographiques (la VDN, 11 juin).
  • Montrem (24, Dordogne), église Saint-Pierre-ès-Liens : inondée par la rivière l'Isle durant les intempéries (France Bleu, 11 juin).
  • Reims (51, Marne), cathédrale Notre-Dame : trois statues instables au portail central bloquent l'avancée du chantier (L'Union, 8 juin, titre).
  • Sartrouville (78, yvelines) mosquées des Indes, déja fermée par arrété prefectoral pour cause de radicalisation est  définitivement fermée après résiliation du bail par le bailleur social.(Orange, 5 juin)
  • Saint-Martin-Boulogne (62, Pas-de-Calais), église Sainte-Bernadette : détruite après autorisation. La place laissée vide servira à aggrandir le lycée Saint-Joseph (La Voix du Nord,2 juin).
  • Roncq (59, Nord) église Saint-Roch, fermeture par le maire en 2016, sans prévenir l'affectataire et qui depuis " réfléchit" à une autre utilisation de l'église, ce que conteste l'évèque de Lille.( Aleteia, 3 juin)

Mai 2018

  • Marseille (13, Bouches-du-Rhone), mosquée As Sounna : fermée depuis quelques mois pour apologie de la violence (imam expulsé vers l'Algérie), rachat par la mairie afin de prévenir toute réouverture (Marscatu, 28 mai).
  • Dieppe (76, Seine-Maritime), chapelle de Bonsecours : intervention au clocher après des orages très violents (Normandie.fr, 25 mai).
  • Les Achards (85, Vendée), église Notre-Dame: cloche fragilisée et enlevée pour restauration. Remontage après l'été (Ouest-France, 24 mai).
  • Saint-Jean-de-Villenard (56, Morbihan), chapelle Saint-Jean : démolition du clocher pour des raisons de sécurité (Ouest-France, 22 mai).
  • Deauville (14, Cavaldos), future synagogue : projet totalement illégal déclare le maire (Ouest-France, 17 mai).
  • Creil (60, Oise), mosquée : menacée de destruction ainsi qu'une dizaine de commerces pour cause de sécurité (incendie) (Le Parisien, 15 mai).
  • Chapelle rupestre Sainte-Radegonde : en
  • Saint-Nicolas-de-Port (54, Meurthe-et-Moselle), chapelle des Fonts : affaissement. la municipalité sécurise afin de connaître l'origine de ces dégradations (L'est Républicain, 15mai ).
  • Villefranche-de-Lauraguais (31, Haute Garonne), église Notre-Dame de-l'Assomption : disparition en vue de restauration de la cloche du mur-clocher. En attente de son retour (difficultés à cause de l'ancienneté des pièces à remplacer), les paroissiens s'inquiètent également du silence des autres cloches (Voix du Midi, 12 mai).
  • Eauze, Auch-Mathalin, Fleurance et Seyssan (32, Gers), couvents : fermeture après le départ de des religieuses de la Providence de Lectoure (La Dépêche.fr, 11 mai).

Avril 2018

  • Cherbourg (50, Manche), chapelle de l'ancienne Ecole des Beaux-Arts détruite (Ouest-France, 30 avril).
  • Mont-d'Olmes (09, Ariège), chapelle : urgence de travaux à exécuter sur le toit et sur le clocher (La Dépêche.fr, 28 avril).
  • Lille (59, Nord), église du Sacré-Coeur, fermée pour 6 mois pour cause de mérule ( 20 Minutes, 24 avril)
  • Lisieux (14, Calvados), cathédrale Saint-Pierre : il pleut dans l'édifice vieux de  bientôt 1000 ans ! Appel aux dons pour sa restauration (Actu.fr, 24 avril).
  • Trouville (14, Calvados), chapelle Saint-Jean : permis mal ficelé mettant en danger la chapelle du XI è et ses abords ( Actu Normandie.fr, 23 avril)
  • Poezat (03, Allier), église Saint-Julien, inscrite MH, fermée par arrété de mise en péril, la DRAC refuse les travaux ( info correspondant OPR, 30 avril)
  • Parigné (35, Ile-et-Vilaine), église Notre-Dame, incendiée en 2016, gravement endomagée, reconstruction prévue, mais il manque encore plus de 200000e . Appel aux dons via la fondation du patrimoine (actu.fr, 15 avril)
  • Villeurbanne (69, Rhône) église Notre-Dame-de-l'Espérance, propriété du diocèse, déstruction programmée pour reconstruire une école à la place. (le Progrès, 15 avril)
  • Martigues (13, Bouches-du-rhone) église Sainte-Madeleine de l'Ile, MH, fermée pour cause de poutre cassée et réparée en urgence. mais il faudra prévoir une restauration plus complète ( la provence, 15 avril)
  • Chateau-Gontier (53, Mayenne) ,église Saint-Rémi, l'association de soutien peine à trouver 10 000€ pour réparer le sol qui s'affaisse. (Ouest-France, 15 avril)
  • Flavigny-sur-Ozerain (21, Côtes-d'Or), église Saint-Genest : clocher trop fragile pour laisser sonner les cloches (Le Bien Public, 13 avril).
  • Cerdon (01, Ain), abbaye de L'Epierre, MH, achetée en 2013 par un privé. permis de construire refusé, 80% menacent ruine. le propriétaire entame une grève de la faim (article Le Progrès, 10 avril)
  • Brezins (38, Isère) , l'église de Brezins-le-Bas est menacée de démolition par la mairie, malgré sa construction en pisé et galets en arêtes de poissons. Un promoteur souhaite y construire 2 maisons  à la place.( change.org, 12/04/18)
  • Saint-Brieux-de-Maurion (56, Morbihan), église Saint-Brieuc : incendie de la toiture (un tiers) (Ouest-France, 8 avril).

                                           Mars 2018

  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), ancienne chapelle de Bois-Luzy et sa ferme bastidaire: projet de démolition pour construire un ensemble immobilier.
  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), église des Réformés Saint-Vincent-de-Paul : lourde opération en vue d'un montant de 13 millions € pour le sauvetage des flèches (La Marseillaise.fr, 27 mars).
  • Sartilly (50, Manche), église Saint-Pair : malgré une intervention d'urgence sur la toiture pour éviter quelques infiltrations, l'édifice est menacé de fermeture. Des travaux de sauvetage pour un montant de 150 000 € sont budgétés (Ouest-France, 26 mars).
  • Calais (62, Pas-de-Calais), église du Sacré-Coeur : bien que rénovée en 2016, des morceaux de craie tombent par grand vent, temps neigeux ou de grand froid (La VDN, date ? c. 20 mars).
  • Freyming-Merlebach (57, Moselle), église Notre-Dame : construite en 1959, l'édifice (représentant une colombe prenant son envol), l'église  se fragilise d'année en année, depuis les escaliers extérieurs jusqu'à la toiture. Nombreuses infiltrations (Le Républicain Lorrain, 18 mars).
  • Le Pouliguen (41, Loire-Atlantique), église Saint-Nicolas : fermeture en attendant d'un ouvrage de protection après des désordres observés sur les voûtes de la première travée de la nef (actu.fr, 17 mars).126 kg p1020237.jpg
  • La Sentinelle (59, Nord), église Sainte-Barbe : après restauration de l'édifice, il apparaît que la croix n'a pas été replacée au somment du clocher. Polémique en cours (La Voix du Nord, 9 mars).
  • Valenciennes (59, Nord) La basilique Notre-Dame du Saint-Cordon, fermée depuis 2008. Des premiers travaux de refections  ont causé plus de dégats en désolidarisant le clocher de la nef entrainant des infiltrations. Un contentieux est en cours.L'association de sauvegarde se bat pour obtenir des informations et des aides. http://basiliquesaintcordon.valenciennes.fr/restauration-architecturale/, 4 janvier 2018
  • Tourouvre-sur-Orne (61,Orne), église Saint-Aubin: la municipalité va demander le déclassement MH, procédure rarissime, afin d'avoir plus de libertés autour de l'édifice, manière de protester contre les architectes des Bâtiments historiques (actu.fr, 7 mars).
  • Le Genest-Saint-Isle (53, Mayenne), église Saint-Isle : fermée depuis une vingtaine d'années, quel est l'avenir pour cet édifice en état de mauvaise conservation. Les habitants demandent sa déconstruction (Le Courrier de la Mayenne, 4 mars).
  • Tourcoing (59, Nord), église Notre-Dame-des-Anges : fermée depuis 2012, il faudrait 6 millions d'euros pour la restaurer. Un appel aux dons pour cet édifice qui pourrait devenir une salle de concert (La Voix du Nord, 3 mars).
  • Bussy-Saint-Georges (77, Seine-et-Marne), synagogue : il manque 900 000 € pour construire une synagogue, accompagnée d'un centre culturel, alors qu'une mosquée a vu le jour ainsi que deux pagodes boudhistes, sur l'esplanade des religions. Plusieurs solutions sont avancées dont une cagnotte en ligne (Le Parisien, 2 mars).       

                                          Février 2018                                       

  • Ablain-Saint-Nazaire - Carency (), basilique  : infiltrations d'eau. Basilique fermée pour un an (réouverture novembre 2018) le temps de faire sondages et travaux en conséquence (La Voix du Nord, 2 mars).
  • Barentin (76, Seine-Maritime), église Saint-Martin : fermée à cause d'infiltrations qui ont causé la chute d'une verrière. Expertise en cours à la demande de la mairie (Normandie.fr, 21 février).
  • Auchel (62, Pas-de-Calais), église Saint-Martin : murs extérieurs attaqués par une algue (L'Avenir de l'Artois, 16 février).
  • Blanc-Four (59, Nord), église Saint-Roch : fermée pour des raisons de sécurité depuis un an. Le maire réunit les paroissiens pour parler du devenir de l'édifice (Nordéclair, 15 février).
  • Nantes (44, Loire-Atlantique), chapelle de l'ancienne maison d'arrêt : que va devenir le clocher démoli le 14 février ? Pas de réponse (Presse Océan, 13 février).
  • Herlies (59, Nord), église Saint-Amé : suite des travaux pour terminer la restaurationen attente : il manque 733 000 € (La Voix du Nord, 13 février).
  • Desvres (Pas-de-Calais), église Saint-Sauveur : fermée jusqu'à nouvel ordre pour des raisons de sécurité (La Voix du Nord, 13 février).
  • Saint-Georges-d'Orques (34, Hérault), église Saint-Georges : incendie de cierges qui s'est propagé à l'église. Fermée actuellement pour des raisons de sécurité (Midi Libre, 8 février).
  • Saint-James (50, Manche), église Saint-Jacques : effondrement d'une voûte sur l'orgue, entièrement détruit, alors qu'il avait été restauré en 2014. Des infiltrations daans la toiture ont provoqué l'accident (Ouest-France, 8 février).
  • Uhart-Cize (64, Pyrénées-Atlantiques), église Notre-Dame-de-l'Assomption:  évacuation lors d'un enterrement face à un risque d'effondrement. Fermée jusqu'à nouvel ordre (Francebleu, 8 février).
  • Metz (57, Moselle), grande mosquée : permis de construire en attente. Changement en juillet dernier du PLU et problème de parkings. Montant de la construction estimé à 15 M € pour un bâtiment de 5000 m2 sur un terrain de 12 000 m2 (Le Républicain Lorrain, 10 février).
  • Montvilliers (76, Seine-Maritime), abbaye MH : aile sud, dont le célèbre réfectoire gothique, fermée pour cause de sécurité ; intervention de la DRAC : plusieurs mois de travaux envisagés. L'abbatiale reste ouverte pour la programmation culturelle (actu.fr, 7 février).
  • Berles-au-Bois (62, Pas-de-Calais), église Saint-Pierre : édifice fermé sur ordre du maire à cause de chutes de pierres (La Voix du Nord, 5 février).
  • Montfermeil (93, Seine-Saint-Denis), mosquée : menacée à cause d'une amende pénale d'un montant de 130 000 €. L'association qui gère la mosquée n'a pas les fonds requis pour payer (Le Muslim Poste, 3 février). (le Parisien, 15 février)
  • Montreuil (93, Seine-Saint-Denis), Mosquée Al-Oumma : annulation par le tribunal administratif de l'agrandissement de la mosquée (Le Parisien, 1er février).
  • Crès (34, Hérault), mosquée : risque d'annulation du permis de bâtir pour cause d'implantation dans une zone d'activités et pour stationnement insuffisant (Midi Libre, 1er février).
  • Lisieux (14, Cavaldos), cathédrale Saint-Pierre : les travaux deviennent urgents. En attente des subventions pour restaurer toiture et charpente, il faut ajouter des travaux de maçonnerie sur les arcs-boutants (Ouest-France, 1er février).
  • Plouagat (22, Côtes-d'Armor), église Saint-Pierre : le chantier de rénovation de la charpente, puis du clocher, s'éternise et dépasse le million d'euros. Incertitudes quant à la date de réouverture de l'église (Actu.fr, 1er février).

                                          Janvier 2018

  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), mosquée As-Sounna : fermeture confirmée pour 6 mois par le Conseil d'Etat (31 janvier) ; l'imam qui prêchait un islam radical pourrait faire l'objet d'une procédure d'expulsion (Le Monde, Police et Justice, 31 janvier). Procédure engagée (Observ'Algérie, 3 février).
  • Neuf-Berquin (59, Nord), chapelle Notre-Dame-de-la-Délivrance : propriété privée, en très mauvais état, elle menace de s'effondrer. La mairie demande aux propirétaires de réparer, faute de quoi elle sera démolie (La Voix du Nord, 31 janvier).
  • Rouen (76, Seine-Martime), église Saint-Nicaise : échafaudages prévus cet année pour consolider la flèche du clocher, le beffroi et les cloches hors de danger. Mais la vraie question est le devenir de l'édifice :  projet de restauration et de reconversion confié à la mission "Bern" (Normandie.fr, 30 janvier).
  • Mayenne (53, Mayenne), chapelle des Calvairiennes MH : transformée en centre d'art contemporain depuis une quinzaine d'années, des fissures sont apparues récemment sur le mur en tuffeau du retable. Visite de la DRAC (Courrier de la Mayenne, 28 janvier). 
  • L'Aigle (61, Orne), église Saint-Barthélémy MH : la mairie n'exclue pas la vente de l'édifice (chutes de pierres). La dernière messe eut lieu il y a trente ans. Désacralisation demandée (Actu.fr, 27 janvier).
  • La Sentinelle (59, Nord), église, classée au patrimoine de l'UNESCO : les travaux commencés en 2014 s'achèvent sans la pose de la croix au somment du clocher (article de Valeurs Actuelles impossible à lire sur Internet).
  • Escaudain (59, Nord), église Saint-Martin : évacuation lors d'un concert à cause d'émanations du monoxyde de carbone (La Voix du Nord, 26 janvier).
  • Roubaix (59, Nord), église Saint-Martin : nouveau coup dur avec la chute de plâtre dans la nef alors que d'importants  travaux de rénovation sont en cours (La Voix du Nord, 26 janvier (titre)).  
  • Douai, Frais-Marais (59, Nord), chapelle Saint-Joseph : proposition originale du maire pour sauver l'église sans grand frais : raccourcissement du clocher (La Voix du Nord, 24 janvier).
  • Reims (51, Marne), cathédrale Notre-Dame : portail central fermé. Fissures apparues sur trois statues-colonnes. Recherches de la DRAC (L'Est Républicain, 24 janvier).
  • Millam (59, Nord), église Saint-Omer (MH) : aucune réparation cette année. Travaux estimés à 200 000 € (La Voix du Nord, 24 janvier).
  • Hazebrouck (59, Nord), église du Sacré-Coeur : effondrement du toit, plafond déposé, mobilier mis à l'abri, l'édifice ne figure pas sur la liste prioritaire des dépenses de la mairie (La Voix du Nord, 24 janvier).
  • Marseille (13012, Bouches-du-Rhône) ; chapelle bastidaire menacée de destruction. Unepétition a recueilli plus de 700 signatures contre le projet de construction de 52 logements (La Marseillaise.fr, 21 janvier).
  • Poitiers (86, Vienne), église Notre-Dame-la-Grande : incendie dans la sacristie rapidement maîtrisé (Centre Presse, 21 janvier).
  • Mont-de-Marsan (40, Landes), temple : partie du plafond effondrée à la suite de la tempête : les catholiques accueillent les protestants (Nouvelle-Aquitaine, 20 janvier).
  • Besse-sur-Issole (83, Var), église Saint-Pierre : toit envolé avec les bourasques ; couverture provisoire posée (Franceinfo, 18 janvier).
  • Royan (17, Charente-Maritime), cathédrale Notre-Dame (1958) : infiltrations importantes obligeant la restauration de l'orgue et flaques d'eau dans la nef (Charente Libre, 18 janvier).
  • Bourbon-l'Archambault (03, Allier), chapelle Saint-Lazare MH : charpente et couverture écroulées, les murs vont suivre. Dernier témoignage de la maladrerie (La Montagne, 15 janvier). 
  • Saint-Epvre (57, Moselle), basilique Saint-Epvre : périmètre de sécurité autour du parvis nord de la basilique car quatre statues sont fragilisées depuis les tempêtes du début de l'année (aigle de Marc, lion de Jean, taureau de Luc et l'archange (L'Est Républicain, 13 janvier).
  • Fécamp (76, Seine-Maritime), chapelle Notre-Dame-du-Salut : tuiles envolées et infiltrations lors de la tempête Eléanor. L'édifice est fermée jusqu'à nouvel ordre (Tendanceouest, 12 janvier).
  • Etables-sur-Mer (22 Côtes-d'Armor), église Notre-Dame-du-Bon-Voyage : présence de la mérule ; église bientôt fermée ; travaux envisagée à une date inconnue (Ouest-France, 12 janvier).
  • Eglise Notre-Dame : infiltrations sérieuses à l'intérieur depuis la dernière tempête (Eléanor ?), endommageant l'orgue récemment restauré (Sud-Ouest, 11 janvier, sans indication de localité).
  • Chapelle Notre-Dame-des-7-douleurs : édifice en péril (Le Midi Libre, 11 janvier titre, sans indication de localité).
  • Foncquevillers (62, Pas-de-Calais), église Notre-Dame : fermée à cause de chutes de pierres ; mise en sécurité en urgence (La Voix du Nord, 10 janvier).
  • Caudry (59, Nord), basilique Sainte-Maxellende : barrières de sécurité posées autour de la basilique lègèrement endommagée après la tempête Eléanor. La basilique reste ouverte (La Voix du Nord, 10 janvier) ; en réalité, avec des vents à près de 150 km heure, la basilique est très endommagée. Travaux d'urgence envisagés estimés à un million d'euros (L'Observateur, 18 janvier).
  • Mont-de-Marsan (40, Landes), temple protestant : fermeture provisioire à cause de graves intempéries. faux plafond effondré (Sud-Ouest, 10 janvier).
  • Montaigu (85, Vendée), église Saint-Jean-Baptiste : fermeture pour une durée indéteminée à cause d'infltrations sérieuses qui pourraient entraîner des chutes de plâtre ; et très fragilisée dans sa structure (mouvements de torsion des voûtes) des investigations seront menées (Ouest-France, 5 janvier).(Ouest-France, 13 janvier)
  • Mouterhouse (57, Moselle), chapelle Notre-Dame de la Miséricorde : clocher soufflé par le vent ; déblaiement en cours (Le Républicain Lorrain, 5 janvier).
  • Calais (59, Nord), église Saint-Pierre et église du Sacré-Coeur: confrontées à des infiltrations, elle devront être restaurées. La municipalité a budgétisé les travaux. Quand seront-ils exécutés ? (La Voix du Nord, 4 janvier).
  • Vigneux-Hocquet (02, Aisne), chapelle Notre-Dame des 7 douleurs : un tilleul centenaire s'est abattu lors de fortes rafale détruisant l'édifice (L'Union, 3 janvier).

                                         Décembre 2017

  • Verniolle (09, Ariège), église Saint-Laurent : fermée pour des raisons de sécurité (affaissement de la charpente). Travaux prévus en 2018 (La Dépêche.fr, 22 décembre).
  • Ids-Saint-Roch (18, Cher), église Saint-Martin-et-Saint-Roch : découverte de nouvelles dégradations lors des travaux en cours (ensemble du bâti pour un montant de 443 497 €). Le crépi, très costaud, cachait un état de dégradation avancé de l'appareil (facture supplémentaire de 64.520 €) (Le Berry Républicain, 21 décembre).
  • Vannes (56, Morbihan), couvent de Nazareth : démolition de l'aile sud en cours ;construction future d'une résidence de personnes âgées (82 logements) (Ouest-France, 13 décembre).
  • Pléboulle (22, Côtes d'Armor), chapelle Notre-Dame-du-Temple : innondations dues à de fortes pluies (Ouest-France, 12 décembre).
  • Marseille (13, Bouches-du-Rhone),  la Mosquée  As Sounna fermée pour prêche salafiste ( Le Figaro, 12 décembre) ; confirmation de la fermeture pour 6 mois par le préfet de police (Le Monde, 16 décembre).
  • Wervick-Sud ( 59, Nord) l'église de l'Immaculée conception pourrait être détruite pour en reconstruire un plus petite ( article la Voix du Nord, 09/12/17)
  • Penne d'Agenais ( 47, Lot-et-garonne) l'église Saint-Pierre-es-liens est menacée par la montée des eaux du Lot. (article La dépèche.fr, 08/12/17)
  • Brest (29, Finistère), église Saint-Martin fermée depuis septembre pour cause de rose dangereuse et mérule. des travaux sont prévus (article Ouest-France, 7 décembre)

  Novembre 2017

  • Aix-en-Provence (13, Bouches-du-Rhône), mosquée Dar es Salam appelée aussi mosquée du Calendal : prolongation de six mois de la fermeture pour provocation à la haine et à la violence contre l'Etat, la laïcité, la démocratie mais aussi contre les juifs, les chrétiens et les autres courants de l'Islam autre que le salafisme (FranceBleu.fr, 27 novembre).
  • Lagny-sur-Marne (77, Seine-et-Marne), mosquée provisoire : fermeture. Le terrain, racheté par la ville, doit être rendu pour un projet solidaire (Croix Rouge, Restos du Coeur et Secours Catholique) (Evasion, 27 novembre).
  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), église Saint-Ferréol : occupation par les migrants avec accord de Mgr Pontier ; des dégradations s'en sont suivies (Boulevard Voltaire, 25 novembre).
  • L'Isle-Jourdain (32, Gers), collégiale et chapelle Saint-Jacques : en grande détresse malgré les efforts de l'association pour la sauvegarde des lieux (Le Journal du Gers, 24 novembre).lejournaldugers.fr/article/23740-association-sauvegarde-de-la-collegiale-et-de-la-chapelle-saint-jacques
  • Sartrouville (78,Yvelines), mosquée du quartier des Indes : réouverte à la fin de l'état d'urgence, nouvelle fermeture à cause de prêches radicaux ; autour de la mosquée, présence de tags légitimant Daesch etinsultant l'Etat français (Paris Matcc, 20 novembre).
  • Saint-Joseph (97, La Réunion), chapelle familiale (quartier des Goyaves) : endommagée après la chute d'un bloc de cinq tonnes après de fortes pluies (Linfo.re, 17 novembre).
  • Le Bourget-du-Lac (73, Savoie), église Saint-Laurent : fermeture de l'édifice à la suite d'une chute d'un morceau de plafond sur une fidèle (sans gravité) ; réouverture après la pose d'un filet de protection (LeDauphiné.com, 12 novembre).
  • Sèvres (92, Hauts-de-Seine), église Saint-Romain : se délocalise pour travaux. Les fidèles iront prier au SEL, la salle municipale qui inclut le cinéma (Le Parisien, 12 novembre).
  • Mouthiers-sur-Boëme (16, Charente), église Saint-Hilaire MH : fermée depuis un mois pour des raisons de sécurité. IL faudrait une sécurisation immédiate, le maire dénonce la lenteur de l'état (Charente Libre, 8 novembre).
  • Nantes (44,Loire Atlantique), mosquée Umar : d'abord restaurant puis lieu de culte, la fermeture a été ordonnée pour raisons sanitaires (Breizhinfo, 8 novembre).

                                       Octobre 2017

  • Saint-Jean-des-Baisants (50, Manche), église Saint-Jean-Baptiste : dégradation de la toiture malgré les travaux de remise en état en 2012 : pose d'un échafaudage (toujours en place), en 2016, pour évaluer les risques. Situation bloquée (La Manche Libre, 31 octobre).
  • Granville (50, Manche), église Saint-Paul (1898) : fermée depuis une dizaine d'années pour cause d'effondrement, elle va être désaffectée par l'évêché de la Manche (La Manche Libre.fr, 25 octobre).
  • Mouthiers (16, Charente), église Saint-Hilaire : fermeture pour cause de risque d'effondrement de la voûte (Sud-Ouest, 16 octobre).
  • Sartrouville (78, Yvelines) la mosquée des Indes est fermée par décision de la Préfecture pour prêches radicaux. cela a sucité une forte tension aux alentours avec émeutes, poubelles et voitures brûlées (Paris-dépèche, 10 octobre)
  • Bruges-Capbis-Mifaget ( 64, Pyrénées Atlantiques)l'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Capbis, en partie du XIIème siècle , aucun travaux depus un siècle, menace sérieusement de s'effondrer. Une association essaie de récolter des fonds (France-Bleu Béarn, 4 septembre)
  • Villar d'Arène (05, Hautes-Alpes) l'église Saint-Martin-de-Tours, fermée depuis 30 ans, a besoin d'une restauration urgente  avant effondrement ( Fondation du patrimoine, 13 octobre)
  • Montpellier (34, Hérault), église Saint-Paul devenue la cible d'incivilités et de dégradations (Midi Libre, 6 octobre).
  • Fontenay-aux-Roses (92, Hauts-de-Seine), mosquée : fermeture sur arrêté préfectoral pour mouvance salafiste (Le Figaro.fr, 6 octobre).
  • Sartrouville (78, Yvelines), mosquée de la cité des Indes : fermeture sur arrêté préfectoral pour mouvance salafiste (Le Figaro.fr, 6 octobre).
  • Maurepas (78, Yvelines), église Notre-Dame: fermée pour cause de sécurité (fissures dans la charpente) (Le Parisien, 6 octobre).

                                       Septembre 2017

  • Saint-Avold (57, Moselle), basilique Notre-Dame-de-Bon-Secours : menacée à terme de démolition à cause de nombreuses fissures apparues en certains points névralgiques, d'importants travaux sont indispensables. Un appel aux dons est lancé : Notre-Dame-de-Bon-Secours, secrétariat donateurs, CS 10007, 51726 Reims Cedex (courrier donateurs).
  • Le Chesnay (78, Yvelines): l'église Saint-Antoine est fermée jusqu'à nouvel ordre suite à un incendie de la sacristie d'origine non criminel survenu le 5 septembre.
  • Cattenom (57, Moselle) : la menace d'effondrement de la voûte de la nef entraîne une fermeture de l'édifice (Le Républicain Lorrain, 23 septembre).
  • Honfleur (14, Calvados), chapelle de Grâce : de grosses averses endommagent la toiture. Fermeture de la chapelle pour des raisons de sécurité (Ouest-France, 13 septembre).

                                           Août 2017

  • Roubaix (59, Nord), pagode Lao Bouddha-Vihane : destruction du toit par un incendie venu d'un immeuble voisin (La Voix du Nord, 15 août).
  • Asnan (58, Nièvre), église Notre-Dame : le conseil municipal vote sa destruction (Franceinfo, 12-13 août).
  • Turenne (19, Corrèze), église Notre-Dame-Saint-Pantaléon : sacristie détruite par un incendie, le reste de l'édifice sécurisé ( La Montagne, 5 août).

                                           Juillet 2017

  • Asnan (58, Nièvre), église Notre-Dame : le projet de destruction est toujours d'actualité mais l'OPR et l'association Phares de France se mobilisent pour tenter de la sauver (Journal du Centre, 22 juillet).
  • Sablé-sur-Sarthe (72, Sarthe), chapelle Saint-Martin: Après 2 ans de conflits avec un riverain, la mairie semble avoir trouvé la parade pour démolir la chapelle pour en faire un....parking de 15 places.( Ouest-France, 23 juin). DETRUITE DU 17 AU 21 JUILLET (ouest-france , 18 juillet)
  • Hazebrouck (59, Nord), église du Sacré-Coeur : Prise en main par une association après l'effondrement d'une partie de  sa toiture. l'église a été vidée de son mobilier. ( la Voix du Nord, 17 juillet)
  • Ambert (63, Puy-de-Dôme),  Saint-Jean : l'orage de grêle du 14 juin a fait de nombreux dégats. Travaux estimés à 50 000 € (La Montagne, 4 juillet).
  • Léojac (82, Tarn-et-Garonne)), église Sainte-Thérèse-de-L'Enfant-Jésus : église d'époque moderne dont la constuction reste inachevée en 1938, elle est aujourd'hui fragilisée depuis la tempête de 2015. La démolition est envisagée, mais reste trop couteuse pour le diocèse. Une vente est également envisagée (La Dépêche.fr, 2 juillet).

                                             Juin 2017

  • Mareuil-sur-Lays-Dissais (85, Vendée), église Saint-Sauveur : fermée par arrêté municipal à cause des faiblesses de la charpente, pour une durée indéterminée (Ouest-France, 26 juin).
  • Bar-sur-Aube (10, Aube), église Saint-Maclou : laissée à l'abandon dans un état d'humidité important et destruceur, l'église fut ouverte quelques heures pour la première fois depuis 1951 (L'Est éclair, 23 juin).
  • Sablé-sur-Sarthe (72, Sarthe), chapelle Saint-Martin: Après 2 ans de conflits avec un riverain, la mairie semble avoir trouvé la parade pour démolir la chapelle pour en faire un....parking de 15 places.( Ouest-France, 23 juin).  DETRUITE DU 17 AU 21 JUILLET (ouest-france , 18 juillet)
  • Ambert (63, Puy-de-Dôme) www.lamontagne.fr/ambert/faits-divers/meteo /2017/06/15/les-vitraux-de-l-eglise-d-ambert-endommages-par-la-grele_12445398.html(), église Saint-Jean :  vitraux endommagés par la grêle (La Montagne, 15 juin)
  • L'Haÿ-Trois communes (94, Val-de-Marne), chapelle Notre-Dame-de-la-Trinité : démolition envisagée pour la construction d'une nouvelle gare et du prolongement de la ligne jusqu'à Orly. Une nouvelle chapelle pourrait être construite à l'intérieur de la gare. Proje à l'étude en la société du Grand Paris et l'évêché (Le Parisien, 14 juin)
  • Belleville-et-Châtillon-sur-Bar (08, Ardennes), église de La Décollation de Saint-Jean Baptiste MH : menacée d'effondrement (fissures et lézardes sur la façade) (L'Union, 13 juin).
  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), ouverture illégale de la nouvelle mosquée gérée par l'association al Inraf, sans aucun respect des obligations légales de déclaration et d'autorisation. Les logements et la salle de prière outrepassent le premier permis de construire. D'autre part, l'établissement n'est pas habilité à recevoir du public. Le faiblesse des pouvoirs publics encouragent ce genre de conduite (Observatoire de l'Islamisation, 2 juin).

                                            Mai 2017

  • Les Herbiers (85, Vendée), église Saint-Pierre : fermé jusq'à nouvel ordre à cause d'un incendie dans la toiture en travaux (Ouest France, 25 mai).
  • Roubaix (59, Nord), couvent de l'Epeule : abandonné en 2008, l'association des Amis du couvent des Clarisses voit d'un bon oeil le projet du maire d'en faire un lieu emblématique du Zéro déchet et de l'économie circulaire (La Voix du Nord, 23 mai).
  • Granville (50, Manche), église Saint-Paul : fermée depuis 2003, l'édifice ne cesse de se dégrader malgré les travaux d'urgence pour un montant de 350 000 €. Dossier bloqué pour l'instant (Ouest France, 17 mai).
  • Asnan (58, Nièvre), église Notre-Dame et Saint-Roch, menacée de destruction si les travaux nécessaires, d'un montant de 150 000 €, ne sont pas rapidement exécutés. Un appel aux dons est lancé ! (Patrimoine en blog, 14 mai).
  • Sézanne (51, Marne),  Le couvent des Récollets se meurt. Racheté par la ville il y a qulques années, il est  l'abandon (L'Union, 6 mai).

 Avril 2017

  • Le Haut-du-Tôt (88, Vosges), église : après la mérule, les capricornes investissent la charpente. Eglise actuellemet en réfection. Financement via la fondation du Patrimoine (9700 € du département, 16287 € de la Région, 5000 de la réserve parlementaire, 3500 de la Fondation du Patrimoine, 2000 de l'ASF, et 55000 de dons (Vosges Matin, 25 avril).
  • Paris (75016), la synagogue de la rue Copernic, de style Art-Déco à l'intéreur,qui n'est pas aux normes, risque d'être démolie pour la construction d'une nouvelle synagogue.Des fidèles s'insurgent contre cette abolition du passé historique de la synagogue. Affaire à suivre. (Le Figaro, 23 avril)
  • Sainte-Montaine (18, Cher), église : fermée pour des raisons de sécurité (chutes de plâtres dans le choeur) (Le Berry Républicain, 18 avril).
  • Montfermeil (93,Seine-Saint-Denis), mosquée : fermeture pour des raisons de sécurité après un conflit entre la mairie et le lieu de culte qui a débuté en 2012 (AFP, 13 avril).
  • Pau (64, Pyrénées-Atlantiques), église Saint-Pierre : fermée jusqu'à nouvel ordre pour des raisons de sécurité : un parement est tombé (La Rep des Pyrénées, 12 avril).
  • Rouen (76, Seine-Maritime), église Saint-Nicaise (XVI-XXe) menacée avec la destruction envisagée de son clocher pour des raisons de sécurité (Normandie.fr, 11 avril). 
  • Torcy (77, Seine-et-Marne): la mosquée Rahma de Torcy est fermée par décision de l'Etat pour prèches hostiles aux lois républicaines (Le Figaro, 11/04/17)
  • Sète (34,Hérault) la mosquée  du centre-ville est fermée pour cause d'incittion à la haine. (Le Figaro, 03/04/17)
  • Aubigny-en-Artois ( 62, Pas-de-Calais): l'église Saint-Killien est fermée depuis janvier pour chutes de pierre.( La voix du Nord, 04/04/17)
  • Chatillon-sur-Colmont ( 53, Mayenne): l'église Saint-Martin a un taux d'humidité dans sa crypte qui ruine les peintures. Une partie de la voûte est également menacante.(article Ouest-France 30 mars 2017)

Mars 2017

  • Sant-Pierre-des-Landes (53, Mayenne): l'église du Mégaudais, propriété privée de l'association des amis de l'église peine à trouver un financement pour la réfection de sa toiture. (Le courrier de la Mayenne, 26 mars 2017)
  • Clichy-la-Garenne (92, Hauts-de-Seine) : mosquée évacuée par les forces de l'ordre en application d'une décision de justice (BFM TV, 22 mars).
  • Douarnenez (29, Finistère), église du Sacré-Coeur : chute des clochetons à la suite de la tempête du 6 mars ; église en partie fermée en attendant les réparations (Ouest-France, 18 mars).
  • Créteil (94, Val de Marne), église adventiste du 7eme jour : démolition prévue en vue de la construction de logements (Le Parisien, 14 mars).
  • Saint-Etienne (42, Loire), cathédrale Saint-Etienne : chute d'une plaque d'enduit dans la nef causée par la tempête du 13 février (Franceinfo, Occitanie, 10 mars).
  • Querqueville (50, Manche), église Notre-Dame : toiture et charpente fortement endommagée à la suite des tempêtes. Eglise fermée au public (La Manche libre.fr, 7 mars).
  • Puy-en-Velay (43, Haute-Loire), chapelle de l'Hôtel-Dieu : l'humidité menace des peintures murales (La Montagne, 7 mars).
  • Villefranche (69, Rhône), collégiale Notre-Dame des Marais : chute de pierres lors de la tempête du 5/6 mars (Le Patriote, 6 mars).

Février 2017

  • Marseille (13, Bouches-du-Rhône), chapelle de la Capelette (XVIIe) détruite (La ¨Provence.com, 22 février).
  • Le Chambon-Feugerolles  (42, Loire), église Bon Pasteur de la Romière : débat difficile à lamairie au sujet du rachat et de la démolition de l'édifice (Le Progrès.fr, 15 février).
  • Hazebrouck (59, Nord), église du Sacré-Coeur : démolition envisagée par la mairie. Effondrement d'une partie de la toiture et découverte de la mérule. Pas de financement prévu pour l'instant (La Voix du Nord, 15 février).
  • Jussy-le-Chaudrier (18, Cher), l'église Saint-Julien vit sans doute ses dernières heures: Pour cause de danger d'effondrement (fissures dans les murs et la voûte), la mairie  a décidé de démonter l'église pour la construction d'une chapelle en remplacement. L'église datant des XIII, XVIII et XIX ème sicles est fermée depuis 2011. Le Diocèse n'a pas encore donné son accord pour sa désafectation qui est obligatoire, et un avis de l'architecte des bâtiments de France et également nécessaire. Le coût de la destruction est estimé entre 100 000 et 200 000 € (Le Berry républicain, 15 février 2017).
  • Melrand (56, Morbihan), chapelle Saint-Fiacre : invasion de mérule apparue lors des travaux de restauration de la charpente et de la toiture commencés fin 2016 (Ouest France, 14 février).
  • Montfort (32, Gers), la chapelle des Comtes de la Hitte dans le cimetière de Montfort est démolie par la mairie qui en est propriétaire, alors qu'elle contient encore des corps dans sa crypte et malgrè l'effort de plusieurs personnes pour la sauvegarder.(La dépèche, 15 février). Déconstruction de la chapelle (La Dépêche.fr, 22 février).
  • Le Mesnil-Esnard (76, Seine-Maritime), église Notre-Dame : travaux en cours sur les voûtes attaquées par la mérule (Normandie.fr, 3 janvier).
  • Chartres (28, Eure et Loir), cathédrale Notre-Dame : le Conseil d'Etat, par un jugement rendu contre le préfet d'Eure et Loir, donne l'autorisation pour l'implantation de 4 éoliènnes à 13 km au sud de Chartres, alors que le périmètre de protection est de 23 km (Metamag, 2 février).
  • Vannes (56, Morbihan), chapelle Saint-Yves (XVIIe) : l"édifice tombe en ruines ; estimation évaluée à 5 millions d'euros pour sa restauration (Breizh-info.com, 2 février).
  • Pompas (44, Loire-Atlantique) : fermeture de l'église : contreforts fissurés, pierres en tuffeau dégradées, charpente en très mauvais état (L'Echo de la Presqu'ile), 31 janvier.
  • Lavardens (32, Gers), village classé parmi les "Plus beaux villages de France", le clocher de l'église Saint-Michel menace ruine. La maire lance un appel aux dons (contact OPR).
  • Aix-en-Provence (13, Bouches-du-Rhône) la mosquée Dar-es-Salam (dite du calendal), haut lieu du salafisme, est fermée par la Préfecture le 1er février pour "menace contre la sécurité et 'ordre public" (le Monde, 1er février)

                                                janvier 2017

  • Rozay en Brie (), église Notre-Dame de la Nativité:  retards répétés  pour les travaux (couverture, électricité, accès pour les personnes à mobilité réduite, nouveaux sanitaires) pour un montand de 671.949 € avec une subvention de  25 % de la Région. Aucune de la DRAC).(Le Pays Briard, 17 janvier). 
  • Caen, (14, Cavaldos), Eglise Saint-Pierre : trou dans la toiture haute au niveau dela nef après le passage de la tempête Egon le 12 janvier (Ouest France, 13 janvier).
  • Soissons (02, Aine), cathédrale Saint-Gervais-et-Saint Protais : rosace très endommagée par des vents violents (Le Figaro.fr, 13 janvier).
  • Claimarais (62, Pas de Calais), chapelle Saint-Bernard : en cours de destruction totale, le toit s'étant effondré en décembre 2016 (La Voix du Nord, 13 janvier).
  • Saint-Avold (57, Moselle) : basilique Notre-Dame de Bon Secours,XVII - XIXe : édifice menacé de démolition. Article retraçant l'histoire de l'édifice (Cathobel, 9 janvier).
  • Auxerre (89, Yonne), église Saint-Pierre : l'association Urgences Patrimoine mobilile les fonds et les consciences pour le sauvetage (charpente fragile, effritement des pierres de façades ...) (France Bleu Auxerre, 9 janvier).
  • Saint-Pierre-en-Auge (14, Cavaldos), église de Berville : destruction de la totalité de la toiture. Seuls le clocher et la sacristie ont pu ête sauvés (Ouest France, 9 janvier).
  • Serqueux (76, Seine-Maritime), église Saint-Martin : la mairie lance un appel pour qu'une association de sauvegarde se constitue afin de trouver les fonds nécessaires au sauvetage de l'édifice très endommagé (Normandie.fr, 12 janvier). 
  • Oudon (14, Calvados), église de Saint-Jacques -le- Mineur de Bouille: incendie le 09/01/2017. Le clocher a été épargné. L'église a été ravagée par les flammes.

                                 Décembre 2016

 

  • Grand-Champ (56, Morbihan), église Saint-Tugdual : fermée après la chute de morceaux de plâtre (Ouest-France, 31 décembre)
  • Choisy-au-Bac (60, Oise), église Sainte-Trinité : la rénovation est interrompue pour faire place à des travaux d'urgence sur la toiture. Une souscription est lancée par la Fondation du Patrimoine (Le Parisien, 27 décembre).
  • Conches-sur-Gondoire (77, Seine-et-Marne), église Notre-Dame de l'Assomption (XIIe, MH) : effondrement d'une partie du plafond du fait de l'humidité. (Le Parisien, 21 décembre).
  • Varennes-en-Argonne (55), EPHAD : l'administration de l'établissement veut convertir la chapelle en lingerie, alors que la communauté s'y réunit régulièrement pour le culte (L'Est républicain, 22 décembre)
  • Pontlevoy (41, Loir-et-Cher), abbaye Notre-Dame des Blanches : aucun enchérisseur n'a voulu de cette ensemble de 8900 m2 dont la prix de départ avait été ramenée à 2 à 1 mllions € (Le Figaro.fr, 15 novembre).
  • Vinzier (74, Haute-Savoie), église Saint-Pierre : fermeture de l'édifice suite à des infiltrations ayant entraîne la chute de morceaux de plâtre et de débris de bois de la voûte (Le Dauphiné.com, 12 décembre).
  • Armentières (59, Nord), église Notre-Dame : fermeture de l'église après un effondrement d'une partie du mur au-dessus de la chaire (La Voix du Nord, 1er décembre).

Novembre 2016

  • Mazamet (81, Tarn), Le "Grand Temple" : dégradation de plus en plus inquiétante de l'intérieur de l'édifice. Travaux d'urgence envisagés (La Dépêche.fr, 14 novembre).
  • Roncq (59, Nord), église Saint-Roch : fermeture de l'église pour une période indéterminée à cause du plafond en très mauvais état (La Voix du Nord, 25 novembre, Nord Eclair, 29 novembre)
  • Pontlevoy (41, Loir-et-Cher), abbaye : incertitude sur l'avenir de l'abbaye dont la banque HSBC a demandé la saisie et sa mise en vente judiciaire le 15 novembre. L'actuel propriétaire, de nationalité américaine, et le directeur du site se veulent rassurants avec un nouveau projet touristique (La Nouvelle République, 10 novembre).
  • Bayeux (14, Calvados), chapelle des Augustines : la ville de Bayeux pourrait acquérir pour un euro symbolique cette ancienne chapelle, désacralisée le 26 août 2016, pour y mener un projet culturel (Ouest France, 8 novembre).

Octobre 2016

  • Cuisery (71), église Notre-Dame : travaux reportés (démoussage de la toiture et réfection du support de la cloche pour un montant de 60.000 €) en raison d'un aléa administratif. Tout devrait rentrer dans l'ordre en 2017 avec de nouvelles subventions - Drac et conseil régional -  (Le Journal de Saône et Loire, 29 octobre).
  • Monfort ( 32, Gers): la chapelle funéraire des Comtes de la Hitte,  dans le cimetière et propriété de la commune est laissée à l'abandon, soutenue par des étais et menace ruine. Il semblerait que la mairie attende pour  la démolir alors qu'elle contient encore des sépultures.
  • La Roche (???), église Saint-Louis : l'inventaire des travaux à envisager n'en finit pas de s'allonger : infiltration, éléctricité, peinture, sécurité ... 10 ans de travaux, estime l'adjoint à la culture). La mairie s'est engagée à refaire l'étanchéïté, au mieux en 2017 (Ouest France, 11 octobre).
  • Sète (34, Hérault), ancien carmel (situé rue du Prévôst d'Augier) : mobilisation contre la destruction totale duc carmel (chapelle, cloître et jardin) pour la construction de 131 logements et un parking (France Bleu Hérault, 9 octobre).
  • Vauclair (02, Aisne), abbaye : depuis dix ans l'association des amis de l'abbaye de Vauclair se bat pour sauvegarder ce qui reste de cet ensemble cistercien (MH). Malgré sa bonne situation dans un plan de tourisme créé par le département, l'abbaye est aujourd'hui abandonnée des pouvoirs publics (Aisne Nouvelles, 9 octobre).

                                  septembre 2016

  • Petit-Couronne (76, Seine-Maritime): l'église Saint-Aubin souffre de l'humidité et de la présence de champignons et d'insectes( vrillettes). Après un diagnostic, trois phases de travaux sont à prévoir( Assèchement, traitement, restauration de l'extérieur, mise aux normes accessibilité)

  • Deyvillers (88, Vosges) : église fermée à cause des essaims de mouches qui se sont agglutinés sur la voute. Les offices ont dû etre déplacés dans les églisezs voisines. (Vosges Matin, 19 septembre)

  • Placé (53, Mayenne) : église : l'humidité endommage gravement les murs intérieurs. Il faudrait une enveloppe de 30.000 €, somme difficile à réunir pour cette commune qui compte moins de 400 habitants. (France Bleue Mayenne, 19 septembre).

  • La Fertais-Allais (91,Essonne) : église Notre-Dame de l'Assomption : fissures dans la toiture. Des travaux sont à prévoir. Ceux-ci pourraient etre financés par . En effet, cette église pourrait être la première église gothique, et non la basilique Saint-Denis, d'après les études du professeur Philippe Plagnieux, directeur de l'Ecole nationale des Chartres, spécialiste des églises gothiques. (Le Parisien, 19 Septembre).

  •                                    Août 2016

  • Bar-sur-Aube (10, Aube), église Saint-Maclou : fermée depuis 62 ans pour des raisons de sécurité, l'église tient debout grrâce à une forêt d'étais. Les sommes allouées tous les ans (35 - 40 000 €), pour des réparations ponctuelles, ne suffisent pas à sa restauration. Toutefois, en mai dernier, la mairie a  approuvé l'avant-projet de restauration sommaire présenté par l'architecte en chef des monuments historiques, Eric Pallot.

  • Metz (57, Moselle), Temple Neuf : toiture et beffroi en péril. Travaux de stabilisation en 2016-2017.  Le coût de la reconstruction est estimé à 4 millions €. Lancement des travaux au prochain mandat.

  • Metz (57, Moselle), cloître des Récollets : grande urgence poiur la réfection de la toiture, de la charpente attaquée par les capricornes et des fenêtres. Le cloître abrite en autre des sercives publics. Estimation des travaux à 7 millions €. Début des travaux en 2019. Les élus réfléchissent également à l'utilisation prochaine du cloître dans les prochaines années.

  • Rodez(12, Aveyron), Collège Sainte Marie, démolition de la chapelle Jésus-Marie, déconsacrée depuis les années 1970. A sa place sera édifié un programme immobilier intitulé "Les jardins de Marie". Afin de garder la mémoire de la chapelle, une reconstitution virtuelle sera réalisée et trois vitraux du Maître verrier, Emile Thibaud (1806-1896) ont été sélectionnés pour être donnés au musée Fenaille (Rodez).

juillet 2016

  • Lamorlaye (60 0ise) : la chapelle Saint-Vaast, située dans la hameau du Lys, necessite d'importants travaux de consolidation et de restauration. Souscription lancée sur le site de la Fondation du Patrimoine de Picardie. Estimation des travaux : environ 93 000 €.

  •                                    Juin 2O16

  • Montgiscard (31, Haute Garonne) église Saint-André : toiture gravement endommagée qui met l'édifice en péril. Estimation par un architecte des monuments historiques de 1,2 million € de travaux. Une convention tripartite a été créée pour l'obtention de cette somme : commune, Fondation du patrimoine et l'Association Mongiscard Eglise et Patrimoine. Une subvention de la DRAC à hauteur de 25% du devis est également envisagée.
  • Paris (75015) L"église Sainte-Rita vit peut-être ses derniers jours: Le tribunal autorise la démolition et l'usage de la force publique contre ceux qui voudraient empécher cette démolition.
  • Roubaix (59, Nord) Monastère de l'Epeule : inoccupé depuis 2008 et entré dans le patrimoine de la ville l'année suivante, le monastère des Clarisses subit les dégradations du temps. L'association des Amis des Clarisses cherche une solution pérenne pour le sauvetage de l'édifice (bureaux, locaux associatifs ?).

Mai 2016

  • Mantes-la-Jolie (78) mosquée Othman : la police judiciaire ouvre une enquête judiciaire sur cette mosquée en partie financée par le Maroc en échange de la gestion et de la formation des futurs imams. A terme, la mosquée, dont les travaux peinent à s'achever, devrait accueillir 4 à 5000 fidèles. 

 

Plus anciens / Par région

Alsace, Lorraine, Champagne-Ardennes

en 2016

plus anciens:

Nouvelle Aquitaine: Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes

en 2016

  • Bouillé-Loretz (79) : incendie de l'église avant les Rameaux.

plus anciens:
  • Lamarque (33) : l'église a été frappée par la foudre et l'ensemble de ses circuits electriques sont à refaire : eclairage, sonorisation, sécurité incendie... La commune devra dépensé plusieurs centaines de milliers d'euros. Elle restera fermée plusieurs mois au moins.
  •  Temple de Madranges (Corrèze)

Auvergne, Rhône-Alpes

Bourgogne, Franche-Comté

  • Collan (89) : une partie de l'église s'effondre.

Bretagne

Centre

  • Luzilllé (37,Indre-et-Loire) : l'église fermée suite à l'effondrement de la corniche. Janvier 2016

Corse

Guyane

  • Remire-Montjoly (Guyane) : les quatres églises sont menacées, Saint-François-Xavier est en réfection et Sainte-Thérèse, en passe de l'être (estimation : 290 000 €), bien que le conseil municipal ne dispose pas encore des fonds. Les deux autres églises sont fermées pour raisons de sécurité. Un appel à la générosité sera sans doute lancé.

Hauts de France

en 2016

  • Amiens (80) : déplacement de la synagogue sur l'îlot Midas
  • Hazebrouck (59, Nord): un an après l"effondredment d'une partie du plafond, les travaux n'ont pas encore été chiffrés et encore moins commencé.
  • Wattrelos (59, Nord) : l'église Saint-Maclou montre des signes de faiblesse au niveau de la façade dont certaines pierres menacent de tomber à cause de clous fixant les cheneaux qui ont rouillé et fait éclater certaines pierres. Le diagnostic est en cours, ainsi que le chiffrage des travaux.
  • Hazebrouck (59) : église Saint-Eloi, mérule dans la sacristie.
plus anciens:

Paris et Ile-de-France

en 2016

  • Limay (78) église Saint-Aubin : dommages au clocher après un fort coup de vent (pilier tombé de l'une des quatres colonnades)
  • Saint-Germain-en-Laye (78, Yvelines) : incendie à l'église Saint-Louis. D'origine probablement accidentelle et électrique, le plafond de l'église fut endommagé.
plus anciens:

Occitanie: Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées

en 2016

  • Montgiscard (31, Haute-Garonne): une partie de la toiture et de la voûte de l'église Saint-André menace de s'effondrer. L'église est fermée au public depuis 2012. Une souscription est lancée pour de gros travaux d 'étanchéité de la toiture.
  • Flamarens (32, Gers): seule une couverture de la nef de l'église Saint-saturnin permettrait de sauver l'église de la ruine. la commmune lance une souscription dans ce but. (Mars 2016)
plus anciens:

Martinique

  • Martinique : inquiétude du diocèse à cause de l'état de dégradation de plusieurs églises : eglise Sainte Thérèse à Fort de France, de l'église du Morne vert, le Sacré Coeur de Balata, l'église de Basse Pointe ...

Normandie

en 2016

  • Saint-Gratien (14) : le tribunal de grande instance de Pontoise a condamné l'Association des Musulmans de Saint-Gratien à fermer son lieu de culte.
plus anciens

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d'Azur

en 2016

  • Sorgues (84) : deux associations mulsulmanes, La Renaissance culturelle sorguaise et La Sérénité, condamnées par le tribunal correctionnel d'Avignon à remettre en l'état l'entrepot transformé sans autorisation en lieu de culte et d'enseignement religieux.
plus anciens:
  • Fréjus (83,Var): la mosquée El Fath, construite en 2015 et inaugurée il y a un mois, est menacée de destruction par la mairie qui estime que le permis de construire n'a  pas été délivré dans les règles de l'art.

Réunion