Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Veille et informations Veille et informations
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Le beffroi de la basilique Sainte-Jeanne d'Arc menacé de démolition

Le beffroi de l'église Sainte-Jeanne d'Arc est actuellement menacé par la récente décision de lancer les travaux de sa démolition.

 La disparition de "Rose-Marie"?

Les services de la Direction des édifices cultuels et hstoriques de la ville de Paris ont pris récemment la décision de démolir le beffroi abritant la cloche Rose-Marie de la basilique Ste Jeanne d'Arc située dans le XVIIIe arrondissement. Rose-Marie date de 1856 et est en bon état. C'est la dernière cloche en place pour assurer la sonnerie. Cette destruction va à l'encontre des préconisations faites depuis plusieurs années par les experts et d'autres interlocuteurs.

La société française de campanalogie se mobilise en faveur de ce beffroi. Une lettre a été adressée à la Maire de Paris, pour faire reconsidérer ce terrible choix et stopper cette démolition.

La décision de construire une église vouée à Jeanne d'Arc revient au Cardinal Leon Amette, qui en formula le voeu en septembre 1914, lors de la bataille de la Marne. Cette église fut édifiée près de la petite église Saint-Denis dans le XVIIIe arrondissement, où Jeanne d'Arc était venue prier avant l'assaut de Paris le 7 septembre 1429.

Les sonneries de cloches font intégralement partie de notre patrimoine et témoignent du paysage sonore qu'entendaient nos aieux au XIIIe siècle dans le quartier de la Chapelle à Paris.

Une cloche est faite pour sonner, y compris une cloche ancienne à caractère historique, d'autant que les travaux prévoient de la faire reposer au sol pour l'exposer !