Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

A Marcay (Vienne), la basilique Saint-Joseph-Benoît Labre connaît une extraordinaire reconversion.

le 6 juillet 2015 à 19h05

"Une basilique du livre", tel est le phénoménal projet lancé dans l'ancienne basilique de Marçay sur la route allant de Saint-Martin de Tours à Saint-Jacques de Compostelle.
Ce projet qui a permis de sauver un édifice religieux en ruine, pourrait servir de modèle à de nombreux élus !

La basilique de style néo-gothique, située à l'extérieur de la commune de Marçay, construite  en 1884 par l’Abbé Joanneau et par les architectes Jean-Baptiste Perlat et Alcide Boutaud, a servi au culte jusqu’en 1962 ; après quoi elle fut désacralisée, et vendue à plusieurs reprises. Elle fut dégradée par les divers usages qu’en firent les propriétaires successifs, par le temps, les intempéries et le manque d’entretien.

Le précédent propriétaire, Monsieur Piot, mobilisa des habitants du village afin de retirer les gravats et les arbres qui avaient poussé à l'intérieur, et fit inscrite la basilique en totalité au titre des Monuments historiques le 4 Janvier 2011.


C’est en 2012 que Monsieur Jean-Denis Touzot, libraire, fit à son tour l’acquisition de l’édifice dont certaines parties menaçaient de s’effondrer ; les travaux de restauration conduits par l'architecte du patrimoine et un artisan maçon expert en restauration commencèrent à l’automne 2013 sous l'oeil de la DRAC de Poitou-Charentes. Ils devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2016.

L'admirable projet est d'ouvrir un musée dédié aux reliures gothiques et néogothiques, une librairie d’ouvrages anciens, des « cellules » ouvertes dédiées aux éditeurs de Poitou-Charentes dans les galeries-cloître extérieures qui vont être vitrées, ainsi qu’une exposition permanente de livres d’auteurs catholiques afin de préserver l’aspect religieux du lieu.

Joris-Karl Huysmans (1848-1907) a vécu en Poitou, à Ligugé, durant quelques années. Alcide Boutaud, l’architecte de Marçay, était l'un de ses amis. Leur correspondance sera présentée dans une exposition permanente. 

La Basilique Saint Benoît-Joseph Labre de Marçay sera un lieu d’échange, de création, de diffusion, et de partage, sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle.
Marçay accueillait autrefois jusqu’à plusieurs milliers de personnes pour la fête de Saint Benoît-Joseph Labre, son patron, dont les reliques actuellement conservées dans l’église paroissiale reposaient auparavant dans la basilique. 

http://basiliquedemarcay.com

Go back to list