Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Saint-Sulpice de Lumbres reprend vie !

Abandonnée par le diocèse et la commune, l'église de Lumbres (Pas-de-Calais), bien que récente, a été sauvée par l'action énergique des associations, dont l'Observatoire du Patrimoine Religieux, et grâce à la générosité de nombreuses familles et entreprises de la région.

 

Historique

De style néo-gothique, l’église Saint-Sulpice de Lumbres fut construite au début de la seconde moitié du XIXe siècle par l’architecte diocésain Alexandre Charles Grigny, à la demande des curés Gérard et Lavoisier, et financée par la générosité des habitants.

Son plan est allongé, composé de trois vaisseaux avec un chœur sans déambulatoire à pans coupés avec des hautes fenêtres en tiers-point. Les vitraux créés dans les années 60 et les voûtes des collatéraux à hauteur de celles de la nef, offrent un éclairage important. Cet édifice est construit en pierre de taille calcaire, à l’exception des adjonctions de 1925 (abside et chapelles latérales) construites en scorie. L’ensemble est voûté d’ogives. Les chapelles latérales créent un faux transept. La flèche et les quatre clochetons qui la cantonnent semblent inspirés de modèles bretons du Trégor ou du Léon. Les pinacles du clocher et le clocher lui-même furent repris en partie en ciment suite à un léger tremblement de terre en 1938 et aux impacts de quelques bombardements pendant la Seconde Guerre Mondiale. Le toit est en ardoises naturelles, la charpente en bois d’orme.

Une réussite exemplaire

L’édifice, propriété du diocèse, était fermé depuis plusieurs années et très abimé, à tel point que celui-ci envisageait sa démolition. Outre les fondations, plusieurs éléments de l’église étaient en très mauvais état tels que la couverture et les encadrements et fenestrages des vitraux qui étaient fissurés.

Grâce à l'action énergique des associations, la démolition de l’église, prévue pour 2009, n’eut jamais lieu, bien au contraire. Celle-ci fut en effet restaurée grâce au travail de l’association de sauvegarde de l’église de Lumbres et de nombreux donateurs, sans oublier l'action plus politique de l’Observatoire du Patrimoine Religieux.

Promise à la démolition, l’église Saint-Sulpice s’est offert une deuxième jeunesse et est rendue au culte début 2013.

Album photos