Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Changes saved.
Document Actions

Eglise Saint-Nérin de Plounerin

 

Historique

Dominé par une flèche élancée de style néo-gothique, Plounerin, village de 760 habitants, est situé dans les Côtes d'Armor, sur l'axe Paris-Brest. C’est vers 1870 que l’on entreprend de remplacer l’église du XVème siècle par une église moderne. La réalisation de ce projet est confiée à l’architecte Claude-Joseph Lageat. L’édifice actuel comprend une nef de cinq travées avec bas-côtés, un transept et un chœur flanqué de deux chapelles. L’église est consacrée en 1887. La tradition locale veut que saint Nérin qui donne son nom à la commune soit venu de Grande-Bretagne. Son nom paraît correspondre à celui du barde breton du VIème siècle, Neirin, originaire du Nord de la Grande-Bretagne.

 

Problématique

Pendant longtemps, on crut que c’était la fin pour l’église Saint-Nérin. Elle fût fermée pendant 4 ans pour cause d’insécurité et le Maire condamnait l’édifice à la démolition car sa restauration était, alors, considérée comme trop onéreuse. Cependant, il soumit un référendum à la population le 20 juin 2010 avec comme propositions la destruction ou la restauration du bâtiment. Malgré l’effort financier considérable demandé à la population en cas de restauration, celle-ci accepta et rassembla la somme nécessaire avec l’aide précieuse de Matthieu Venuat, délégué de l’Observatoire du Patrimoine Religieux. Fort de cette première victoire, tous s’attaquèrent à un second combat, plus difficile encore : établir un programme pour une nouvelle affectation des lieux qui soit complémentaire et simultanée à celle de la célébration du culte, mais aussi trouver l’argent pour restaurer l’église et préserver le patrimoine qu’elle représente. Il s’agit de la transformer partiellement en un pôle éducatif qui enseigne aux générations futures les métiers et techniques (qu’ils soient manuels ou artistiques) nécessaires pour la préservation du Patrimoine cultuel de Plounerin et par extension celui de Bretagne et même de la France. A cet effet, ils contactèrent les universités de Quimper et de Lorient ainsi que la DRAC de Bretagne, tandis que Jean Claude Savidan, Premier ouvrier de France, maître en taille de pierre, habitant Plounerin, vient de prendre contact avec l’école de Quintin où il enseigne.

 

La réussite

Les travaux ont enfin commencé, avec la réfection de la nef tandis que l’association de sauvegarde de l’église Saint-Nérin a pu reverser à la mairie les 17 000 € correspondant. Il est prévu que l’église soit rouverte au public en juillet 2013 et l’association envisage, d’ores et déjà, de donner un concert cet été ainsi que d’autres festivités pour les Journées du Patrimoine. Alors que tout sembait être contre  cette église, voilà l'exemple d'une belle réussite.