Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Initiatives & Réussites Initiatives & Réussites
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

La cathédrale de Sens fête ses 850 ans!

Pour fêter les 850 années d’existence du premier grand édifice gothique, la ville de Sens veut marquer l’année et propose quantité d’évènements à travers une programmation riche, plaçant la cathédrale au cœur des festivités. Il est encore temps d’y participer et de partir à la découverte de la cathédrale Saint-Etienne de Sens !

La cathédrale de Sens est considérée comme le premier grand édifice dit «gothique», titre qui lui est disputé par la Basilique de Saint-Denis, édifiée par Suger presque simultanément.


Sens : première cathédrale d’un nouveau style


Pour remplacer l’ancienne cathédrale datant du Xe siècle, l’archevêque Henri Sanglier (archevêque de 1122 à 1142) souhaite un monument grandiose et novateur pour l’époque. Il choisit l’architecte Guillaume de Sens ( ? – v. 1180) pour mener à bien ce projet. Jouissant déjà d’une renommée certaine de son vivant, il fait mettre en place un concept révolutionnaire pour l’époque : le voûtement en croisée d’ogives, qui va solutionner les principaux problèmes de forces et de poussées qui existaient dans l’architecture romane. Avec cette technique, la nouvelle cathédrale de Sens peut être pourvue d’une nef vaste et lumineuse, et de deux collatéraux. Il semblerait que le Maître de Sens soit également l’un des premiers à utiliser des arcs-boutants externes pour soutenir les parties hautes de l’édifice.


 

La cathédrale est consacrée le 19 avril 1164 par le pape Alexandre III (1105-1181, élu en 1159), alors réfugié à Sens à la suite du conflit qui l’oppose à l’empereur Frédéric Barberousse (1122-1190), ce dernier voulant imposer sa primauté au Saint-Siège.


La façade occidentale ne sera élevée qu’à la fin du XIIe siècle. La cathédrale ne sera réellement achevée que bien plus tard, accompagnant les évolutions de l’architecture : un transept construit dans un style gothique flamboyant (architecte Martin Chambiges, v. 1460-1532), la tour sud rebâtie au XVIe siècle (la première s’étant effondrée en 1268), des chapelles des XIVe, XVIe et XVIIIe siècles, etc.

La cathédrale est dédiée à saint Etienne, premier martyr de la chrétienté, qui donna son nom à de très nombreux autres lieux de culte en France, et notamment de nombreuses cathédrales comme celle de Metz. A Sens, la statue du XIIe siècle épargnée à la Révolution représentant saint Etienne peut toujours se voir au trumeau du portail central de la façade occidentale. Le martyre d’Etienne est quant à lui sculpté au tympan du même portail, et il est aussi représenté avec des scènes de la vie du saint dans la partie inférieure de la grande verrière du bras sud du transept (vitraux du XVIe siècle). De multiples autres trésors sont à découvrir dans la cathédrale, comme par exemple les deux grandes roses du transept, celle du Jugement dernier côté sud, et le Concert céleste côté nord.


Il est venu le temps des cathédrales


En ce début de XXIe siècle, les cathédrales sont en fête ! Sens fait partie de ces grandes dames de pierre qui marquèrent l’avènement du gothique, et qui sont au cœur de nombreuses commémorations et festivités de toutes sortes lors de leurs célébrations d’anniversaires. En 2010 déjà, la cathédrale de Sées fêtaient ses 700 ans, Reims ses 800 ans l’année suivante, et en 2012, Paris et Soissons célébraient respectivement leurs 850 et 800 ans. L’année prochaine, ce sera Notre-Dame de Strasbourg qui fêtera son millénaire ! Toutes les manifestations culturelles qui tournent autour de ces dates-symboliques devraient aussi contribuer à ancrer durablement ces anniversaires et ces évènements dans les esprits.


Si ces édifices hors-normes sont parvenus presque intacts jusqu’à nous, c’est aussi grâce à la surveillance et aux soins qui doivent leur être apportés régulièrement, sans quoi ces cathédrales gothiques seraient menacées de disparition. Classée Monument Historique dès 1840, la cathédrale de Sens a nécessité de longues années de soins et de restaurations pour être enfin prête à fêter dignement ses 850 années d’existence. L’Etat, propriétaire de l’édifice, a financé pour 5 millions d’euros de travaux à la cathédrale. A titre d’exemple, les restaurations de la tour sud ont duré à elles seules cinq années.


Tous ces éléments ont certainement concouru à faire entrer Saint-Etienne de Sens dans le réseau des « Villes-Cathédrales » en 2013, sorte de label permettant aux villes qui en font partie d’assurer une meilleure visibilité à leur monument, ainsi que de donner la priorité à l’entretien, la restauration, la mise en valeur des cathédrales mais aussi de leur patrimoine mobilier et artistique.

 

Les 850 ans de la cathédrale de Sens sont également l'occasion pour l'OPR de rappeler que l'église Saint-Savinien de Sens, fermée depuis 2010, menace elle toujours de s'effondrer et que rien n'avance en ce qui concerne sa protection ou celle des nombreux trésors qu'elle renferme (statues, tableaux, inscriptions...), et qui mériteraient l'attention des autorités.

 

Bibliographie :

  • BEGULE (Lucien), La Cathédrale de Sens, Lyon,‎ 1929.
  • BROUSSE (Bernard), PERNUIT (Claire), PERROT (Françoise), PHILIPPE (Antoine) (photographe), Les vitraux de la cathédrale de Sens, Merveilles du XIIIe au XIXe siècle, Garches, éd. A Propos, 2013.
  • BROUSSE (Bernard), PERNUIT (Claire), SAULNIER (Lydwine), BERRY (Emmanuel) (photographe), Sens, première cathédrale gothique, Garches, éd. A Propos, 2014. (à paraître)
  • Bulletin de la Société archéologique de Sens, nouvelle série, tome V "Études nouvelles sur la cathédrale de Sens", Société archéologique de Sens,‎ 2006.
  • CAILLEAUX (Denis), La Cathédrale de Sens, Ouest-France, 1987.

 

Sitographie :

  • http://www.lyonne.fr/yonne/actualite/2014/04/18/850-ans-de-la-cathedrale-de-sens-histoire-et-festivites_2408.html
  • http://www.tourisme-sens.com/detail/6b38b989bacdeb69c29d484d1c5ec7f5/505277
  • http://www.culture.gouv.fr/culture/inventai/itiinv/cathedrale/docimage/sens/cat_sens.html
  • http://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne/sites/regions_france3/files/assets/documents/cathedrale.pdf
  • http://www.cc-senonais.fr/img/pdf/BATOTSI_Flyer_850a.pdf
  • http://www.tourisme-sens.com/files/ot-sens/files/fichiers/otsi_dp_cathedrale_850_complet_final.pdf

 

Programmation pour les mois à venir :
Dans le cadre du 850e anniversaire de la consécration de la cathédrale Saint-Étienne de Sens et du bicentenaire de la naissance d’Eugène Viollet-le-Duc, les Musées de Sens proposent deux expositions exceptionnelles :

« Juste la première [cathédrale gothique] »
à l’Orangerie du 7 juin au 14 décembre 2014

« Viollet-le-Duc [re]lectures d’un palais »
au Palais synodal du 7 juin au 18 octobre 2014

Communiqué de presse : http://ville-sens.fr/download/Une/2014/dp_expos-ete_mail.pdf

 

Juillet – Août :

  • Du 6 juillet au 7 septembre : festival d’orgue
  • Tous les vendredis et samedis, à la nuit tombée : mise en lumière, artistique, historique et culturelle, de la cathédrale par la communauté de communes du Sénonais, jusqu’au 15 septembre.


Septembre:

  • Dimanche 14 septembre : "Bible et cathédrale" par l’association "Patrimoine biblique" de Sens.
  • Samedi 20 septembre, à la tombée de la nuit sur le parvis de la cathédrale : Dialogue musical entre Dieu et le Diable (orgues et orgue à feu), accompagné des évolutions des danseurs de la compagnie La Salamandre.


Octobre:

  • Vendredi 10, samedi 11 et dimanche 12 octobre : colloque "La première cathédrale gothique dans son contexte", organisé par la Société archéologique de Sens, au CEREP, 5 rue Rigault. En outre, une exposition consacrée à la cathédrale, des origines au XIXe siècle, sera présentée à cette occasion par les Musées de Sens, à l’Orangerie.