Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Initiatives & Réussites Initiatives & Réussites
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Le patrimoine religieux mobilise 74% des aides de la Fondation du Patrimoine

La sauvegarde du patrimoine religieux mobilise plus de 74% des interventions de Fondation du Patrimoine en faveur des projets publics. Entre 2002 et 2011, son action a permis de sauver près de 2 800 lieux de culte.

La sauvegarde du patrimoine religieux fait partie intégrante des missions de la Fondation du Patrimoine et représente plus de 74% de ses interventions en faveur des projets publics.

La Fondation du Patrimoine apporte une aide aux porteurs de projets en organisant des souscriptions publiques qui mobilisent le mécénat populaire (particuliers et entreprises), et qui peuvent ensuite être abondées par des subventions. Sur la seule année 2011, 789 nouvelles souscriptions ont été lancées, dont plus de 580 concernent le patrimoine religieux. La prédominance de ce type d’action ne résulte pas d’un parti pris, mais bien de la demande des porteurs de projet, communes et associations.

Entre 2002 et 2011, la Fondation du Patrimoine a soutenu financièrement les travaux de sauvegarde de près de 2800 lieux de culte, majoritairement catholiques. Dans le souci de défendre et valoriser notre héritage culturel et spirituel dans toute sa diversité, la Fondation du Patrimoine réserve depuis 2005 un fonds spécifique aux patrimoines juif et protestant, qui a permis d’aider une soixantaine de projets.

Quelques données chiffrées

La majorité des porteurs de projets (80%) qui souhaitent restaurer leur patrimoine religieux sont des communes de moins de 2000 habitants (il est important de relever que près de la moitié de ces communes a une population inférieure à 500 habitants).

70% des monuments restaurés ne sont pas protégés (ni inscrits, ni classés au titre des Monuments historiques). Les églises sont les monuments les plus soutenus (près de 60%). Viennent ensuite les chapelles (13%), les objets mobiliers (10%), les temples (1,5%), et les synagogues (0,4%). Les autres projets (16%) concernent les restaurations de cathédrales, abbayes, peintures murales, calvaires, etc.

Sur les 2800 souscriptions lancées en faveur de la sauvegarde du patrimoine religieux, 1420 étaient achevées fin 2011. Ces opérations terminées ont mobilisé plus de 14 millions d’euros de dons (soit une moyenne de 10 000 euros par projet).

Subventions en faveur du patrimoine religieux

Lorsque la souscription a atteint au minimum 5% du montant des travaux, la Fondation du Patrimoine peut l’abonder d’une subvention. Celle-ci est financée par différents fonds :

dotation versée par l’état au titre des successions vacantes,
partenariats conclus avec des collectivités territoriales (conseils régionaux, conseils généraux et intercommunalités),
mécénat de la Fondation Bettencourt (152 subventions accordées entre 2004 et 2011),
fonds pour les patrimoines juif et protestant.
Le montant moyen du soutien de la Fondation (souscription plus subvention) représente environ 20 % du coût des travaux.

Source : Fondation du Patrimoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://patrimoine.blog.pelerin.info/2012/04/19/le-patrimoine-religieux-mobilise-74-des-aides-de-la-fondation-du-patrimoine/?utm_source=feedburner&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+PatrimoineEnBlog+%28Patrimoine+en+blog%29&utm_content=FaceBook