Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Initiatives & Réussites Initiatives & Réussites
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

La chapelle de Fourches - le trésor caché de la forêt de Fontainebleau.

En 2014, l'association Centre de Recherche et de Documentation Médiévales et Archéologiques de Saint-Mammès achète la chapelle de Fourches, au cœur de la forêt de Fontainebleau.

La chapelle templière de Fourches, le trésor de la forêt de Fontainebleau

 

 

"Non loin de la sortie du village, à main gauche, un chemin forestier vous conduira après quelques kilomètres de marche, devant les ruines émouvantes d'un très ancien ermitage, celui de la chapelle Saint-Blaise de Fourche. Cet ermitage fût à l'origine une maladrerie, fondée par les Templiers, passée après leur suppression aux chevaliers de Malte et rattachée par eux à leur commanderie de Beauvais. La maladrerie comportait, dans un enclos entouré de terres cultivables, dont le plan d'intendance nous donne le tracé tel qu'il subsistait au XVIIIème siècle, les maisonnettes des lépreux, avec sa chapelle dédiée à Saint Blaise, la maison du chapelain et le cimetière". Extrait de la revue de Moret 1971 et du bulletin monumental Albert Bray.

 

Le site templier se trouve sur le territoire de la commune de Le Vaudoué (77-Seine-et-Marne). Il est actuellement constitué d’une chapelle, d’une cave, de latrines et de l’ancienne prison. Dans le cimetière, de nombreuses sépultures ont été découvertes - 10 dans la chapelle et 63 dans les ruines du cimetière - ainsi que différents objets (une croix de Jérusalem et des céramiques). Les corps ont été laissés à leur place « par respect pour les vœux des défunts d’être enterrés à cet endroit ».

 

Le CRDMA au secours de la chapelle

Avec le temps, la chapelle se dégrade. Sa toiture effondrée, la chapelle est progressivement recouverte par la végétation. En 1974, le Centre de Recherche et de Documentation Médiévales et Archéologiques de Saint-Mammès (fondé en 1967 et dirigé par Claude-Clément Perrot) est interpellé par son état de délabrement. Des investigations archéologiques sont alors entreprises.

Outre des campagnes de fouilles et de restauration dans d'autres sites, comme pour le ponceau de Villecerf et la restauration d'une cave à Moret-sur-Loing, le CRDMA se propose d'entretenir régulièrement et bénévolement la chapelle de Fourches.

"Les premiers travaux entrepris par les membres du CRDMA consistèrent à l'élimination de la végétation luxuriante qui étouffait et disloquait les ruines de la chapelle. Ensuite, on entreprit les travaux de consolidation d'urgence..."

 

L'association devient propriétaire de la chapelle

Le 9 décembre 2014, soit 42 ans après le début des travaux sur le site, le CRDMA devient propriétaire de la chapelle de l’ancienne commanderie. C'est grâce à un appel aux dons que l’opération a pu être menée à bien.

"Plus que jamais, il incombe au CRDMA de sauvegarder et d’animer ces ruines que beaucoup considèrent comme les plus attachantes et les plus romantiques du massif de Fontainebleau".

Les travaux d’entretien et de consolidation des vestiges de la commanderie se sont poursuivis par un traitement du haut des murs de la chapelle et une reprise en maçonnerie des parties les plus dégradées. Les vestiges archéologiques mis au jour par le passé (latrines, prison, cave) sont désormais couverts par des protections durables. Les substructions du bâtiment aux lépreux, mises au jour dans les années 1980, avaient pratiquement disparues sous l’humus et la végétation, elles viennent d’être à nouveau dégagées et vont être rehaussées d’un rang de pierre.

Tout au long de l'année, le centre organise également des visites guidées thématiques, des expositions, ainsi que des conférences afin de sensibiliser le public au patrimoine culturel et l'encourager à entreprendre des chantiers de restauration, afin de "transmettre aux générations futures l'héritage précieux de notre histoire".

Actuellement et régulièrement, les membres du CRDMA continuent les travaux d'entretien de la chapelle et procèdent à des fouilles de fondations des cellules des moines et des caves encore enfouies. Voir l'actualité de février 2017 ici.

C'est grâce aux actions d'hommes et de femmes passionnés-es et attachés-es à leur patrimoine que les petits et grands projets se concrétisent ! Sauver son patrimoine, c'est possible ! Il faut bien entendu de la patience et du courage mais surtout de la passion. Si vous souhaitez aider l'association et participer à la préservation de la chapelle, vous pouvez donner ici ou encore envoyer vos dons à

Centre de Recherche et de Documentation Médiévales et Archéologiques
Mairie de Saint-Mammès
2, rue Grande
BP 30
77814 MORET-SUR-LOING

 

Sources (texte et images) : http://www.levaudoue.fr/pages/content/templiers/portrait-de-c-c-perrot-president-du-crdma.html

http://www.levaudoue.fr/pages/content/templiers/photos-de-la-chapelle-templiere-de-fourches.html