Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Au chevet du fronton de l'église Notre-Dame à Bressuire (Deux-Sèvres)

Un échafaudage est installé devant l'entrée principale de l'église Notre-Dame à Bressuire. Il y restera jusqu'aux fêtes de fin d'année. D'ici là, visiteurs et pratiquants pourront rentrer dans l'édifice par les portes latérales. Durant plusieurs semaines, la Ville va entreprendre un sérieux nettoyage de la façade principale, particulièrement ses tympans.

Coût du chantier : 25.000 €

« Il y a notamment une gargouille qui déverse de l'eau sur les pierres, ce qui provoque des infiltrations au niveau du porche », explique Robert Bonin, adjoint chargé des bâtiments. « Nous allons entreprendre un démoussage ». De plus, sur les conseils d'un cabinet spécialisé, « nous allons mettre du plomb fondu entre les pierres pour renforcer les joints ».

Pour ce chantier, 25.000 € avaient été inscrits au budget 2013. Si les crédits suffisants intègrent le budget 2014, « nous lancerons une seconde phase lors de laquelle nous retravaillerons les pierres, nous redessinerons les personnages au-dessus des colonnes du porche ».

L'église Notre-Dame a été bâtie entre le Xe et le XIIe siècle. Son clocher, élevé au XVIe siècle, domine la ville du haut de ses presque soixante mètres de hauteur. L'église a déjà été l'objet de plusieurs vagues de restauration, la dernière principale datant de 2000.

X.L.R.

Source : LaNouvelleRépublique.fr, 05/10/2013