Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne) : inauguration du plus grand temple bouddhiste d'Europe

Cette inauguration est la première de la future « Esplanade des religions », qui accueillera au cœur d’un même espace plusieurs lieux de culte : deux temples bouddhistes, une mosquée et une synagogue.

Ce dimanche 7 juillet, la ville de Bussy-Saint-Georges inaugurait le temple Fo Guang Shan France et son Bouddha géant en marbre blanc, mesurant environ huit mètres et d'un poids de 28 tonnes.

Les cérémonies ont été présidées par le Grand Vénérable Maître Hsing Yun, venu spécialement de Taïwan. La volonté des moines bouddhistes et de la mairie reste de s'ouvrir aux autres. La présence des représentants des autres religions en témoignent. Un prêtre, un rabbin, un imam, tous sont venus à cette cérémonie.

Réunir juifs, chrétiens, bouddhistes et musulmans dans la paix et la bonne entente, c’est l’objectif que s’est fixé la mairie de la ville de Bussy-Saint-Georges (Seine-et-Marne). C’est le maire, Hugues Rondeau, qui a lancé il y a dix ans un projet unique en Europe : « le premier quartier multiculturel de France ».

Une véritable cité du religieux avec pour objectif de cimenter des communautés disparates va s'ouvrir à Bussy-Saint-Georges, à 30 kilomètres de Paris, où deux pagodes, une mosquée et une synagogue seront bâties côte-à-côte. Bussy-Saint-Georges va disposer d'une vitrine originale : la cohabitation religieuse. Ce projet, unique en Europe, lui vaut un classement au patrimoine religieux de l'Unesco.

Suivront après la pagode taïwanaise Fo Guang Shan, le monastère bouddhiste laotien Wat Velouvanaram, et le centre islamique, tous les deux en construction devraient ouvrir leurs portes courant 2013. La synagogue est encore en projet. Les catholiques, eux, disposent depuis 1998, de l'église Notre-Dame-du-Val toute proche. L'église du village est aussi un lieu de culte catholique.

Source : paris-ile-de-france.france3.fr