Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Cahors. Coup de projecteur sur les nouveaux vitraux

Les onze nouveaux vitraux de la cathédrale Saint-Etienne sont inaugurés officiellement aujourd’hui en présence de nombreuses personnalités.

Le projet a pris du temps, presque six ans. Le résultat est à la hauteur du pari : une œuvre originale créée pour l’éternité. En 2007, la Direction régionale des affaires culturelles a engagé un vaste programme de création de vitraux contemporains en relation avec le clergé pour remplacer des verrières de la nef de la cathédrale Saint-Etienne. Une consultation auprès d’artistes et de maîtres-verriers a été lancée.

Parmi la trentaine de candidats, un artiste de Franche-Comté, Gérard Collin-Thiébaut a été retenu pour son projet figuratif tout à fait original. «Il s’agit d’un véritable accompagnement chromatique des vitraux du chœur en même qu’une recherche de cohérence du parcours iconographique dans la cathédrale» explique l’artiste, présent à Cahors aux côtés de l’atelier bourguignon Palot avec qui il a réalisé ces créations. Une première commande destinée à un édifice religieux pour l’artiste qui travaille actuellement sur les futurs vitraux de la cathédrale de Tours.

Pour Cahors, il a conçu les vitraux à partir d’emprunts iconographiques, des images de tableaux, de fresques ou encore de photographies qu’il a ensuite juxtaposées ou superposées. Ce procédé qui a nécessité de longues recherches et d’importants moyens techniques permet de donner un effet bluffant à ces nouvelles verrières. Les jeux de couleurs et de chevauchement des images interpellent en effet le visiteur qui pourra y reconnaître les quatre évangélistes Saint-Matthieu, Saint-Marc, Saint-Luc et Saint-Jean. En remplaçant d’anciens vitraux en mauvais état de conservation, ces verrières contemporaines redonnent toute sa superbe à la cathédrale, monument inscrit sur la liste du patrimoine mondial au titre des Chemins de Saint-Jacques.

Le chiffre : 80 000 euros investis

L’Etat a porté ce projet avec le concours de 80 000 euros du mécène la Fondation d’entreprise Gaz Suez.

Le Cardinal Barbarin attendu

Pour l’inauguration des nouveaux vitraux de la cathédrale, prévue aujourd’hui à 14 h 30, de nombreuses personnalités sont attendues à Cahors. La présence de la ministre de la culture, Aurélie Filippetti, avait ainsi été espèrée pour marquer l’événement. Aux côtés du nouveau préfet du Lot, du maire de Cahors et de Monseigneur Turini, sont annoncés le préfet de la région Midi-Pyrénées Henri-Comet, ainsi que le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon. L’artiste Gérard Collin-Thiébaut et le maître-verrier Pierre-Alain Palot seront présents pour expliquer leur travail.

Source : ladepeche.fr