Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Carmaux (Tarn) : l'église se refait une beauté

L'église Sainte-Cécile passe entre les mains expertes de l'entreprise de Patrick Foulché pour un petit lifting estival.

Sous un soleil de plomb, la nacelle de la grue géante de 70 tonnes s’élève vers le clocher de l’église Sainte-Cécile, avec à son bord Julien et Clément, couvreurs de l’entreprise Patrick Foulché, de Mirandol. Cet artisan spécialié en couverture et zinguerie, collectionne les réfections et les restaurations de toitures et de clochers d’églises, entre autres.

Ainsi à Carmaux, Patrick Foulché et son équipe on refait en décembre 2009 un toit tout neuf à la chapelle Saint-Roch, puis c’est le clocher de l’église de Rosières, pulvérisé par la foudre lors de l’orage du 31 août 2011, qui est passé dans les mains expertes de l’entrepreneur, pour retrouver 7 mois plus tard sa place à 36 m de hauteur, comme neuf.

Nouvelles bavettes

Mardi 9 juillet dernier, c’est donc à trente mètres du sol que Julien et Clément intervenaient pour restaurer la génoise en béton, éffritée par les inflitrations d’eau de pluie.

Un chantier réalisé sous l’autorité de la mairie de Carmaux et de ses services techniques, qui nécessitait une journée de travail: « On installe des bavettes en zinc, puis on passe un produit d’étanchéité (fibre de verre et résine). Ca représente environ 24 m de bavette (4x6 m) », précise Patrick Foulché.

Journée qui ne sera pas pour autant terminée, car après avoir refait une belle génoise à Sainte-Cécile, c’est le clocher de l’église d’Almayrac qui attend Patrick et ses hommes: « Pour redresser la croix et changer des ardoises ».

Source : LaDépêche.fr