Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Chissey-en-Morvan (Saône-et-Loire) : meneau et abat-sons neufs à l'église

Vestige de l'ancienne église bâtie aux XIe et XIIe siècles, le clocher de Saint-Martin, victime des vicissitudes du temps, a été restauré.

Edifiée aux XIe et XIIe siècles, l'église Saint-Martin de Chissey-en-Morvan fut remaniée au XVIIIe siècle quand la nef fut rebâtie en 1755. Travaux éphémères puisque, un siècle plus tard, l'église fut fermée puis reconstruite sur les plans de l'architecte Jacques Rollet. A la demande des habitants, la flèche de l'ancien clocher fut conservée. Transféré du point central de la nef pour être reconstruit au-dessus du porche en 1898, le clocher de l’église Saint-Martin, patron du village, souffre aujourd'hui des affres du temps.

Jusqu’à cette mi-juillet, ainsi en était-il, au-dessus de la rue, du meneau en pierre (pilier vertical) qui, sous la toiture en ardoises, sépare les deux baies ouvertes à l’aplomb des cloches. Fendu en deux parties dans le sens de la hauteur, son remplacement par un élément neuf a été décidé par la municipalité. Après le lancement d’un appel d’offres, l’entreprise autunoise Pateu Robert a été retenue pour effectuer les travaux de taille en atelier et de pose sur place, d’un nouveau meneau, en une seule pierre d’une longueur de 1,83 m pour 128 kg.

Christian Barbier et Manuel Pacheco (entreprise Pateu-Robert) s’apprêtent à treuiller le nouveau meneau jusqu’au niveau du clocher.

Précédée de la pose intérieure d’un grillage anti-pigeons, la réfection des deux abat-sons latéraux (lames de bois, parallèlement inclinées pour renvoyer le son des cloches vers le bas), a été confiée au menuisier Jean-Claude Frazey.

D’un coût global de 7 219 € TTC, ces travaux bénéficient d’une subvention de 2 000 € sur la réserve parlementaire du sénateur Jean-Paul Emorine.

Source : lejsl.com