Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Coût des réparations dans l'église : pas de miracle - Ploubalay

Mardi soir, le conseil municipal a abordé le dossier de la restauration de l'église. « Un dossier qui mobilise l'attention de la municipalité quoi qu'en disent certains », comme l'a souligné le maire.

Le cabinet chargé de l'étude a rendu son rapport, qui donne aux élus une visibilité sur les travaux à réaliser, et aussi un coût. Et c'est là que le bat blesse. Deux millions d'euros sont à prévoir, un chiffre qui sera affiné une fois les appels d'offres faits. Une partie du rapport effectuée par la commission, à partir du dossier rendu par le cabinet, sera mise à disposition du public sur le site de la commune.

La municipalité ne veut pas d'une réparation partielle, qui ne fera que reporter le problème de dix ans tout au plus. Il faut traiter le problème dans son entier.

C'est dans cette optique que les experts ont proposé un plan de restauration en sept phases. Les deux premières, indispensables pour rouvrir l'église, consistent à restaurer la voûte, reprendre les chêneaux, s'occuper complètement de l'intérieur.

Ensuite, vient la restauration extérieure du clocher, pour en finir avec les infiltrations d'eau. Mais ces deux seules phases coûtent déjà prêt de 2 millions d'euros. Les cinq autres phases, moins onéreuses et moins urgentes, attendront un peu. Il faut attendre que coût soit mieux défini pour que débute la chasse aux subventions.

Source : ouest-france.fr