Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Des jeunes restaurent l'abbaye de Vertheuil (Gironde)

En présence de nombreux élus, le maire de Vertheuil a chaleureusement remercié les jeunes ayant participé à la rénovation de l'abbaye ainsi que leurs encadrants. Le chantier a été officiellement clôturé le 19 juillet dernier.

Le 19 juillet a eu lieu la clôture officielle du onzième chantier éducatif organisé par la Communauté de communes de Centre-Médoc. Lors d’une cérémonie simple, les huit jeunes qui y ont travaillé ont reçu un diplôme de participation et une lettre de recommandation précisant les qualités que chacun d’eux a développées lors de ce chantier. Pour ces jeunes volontaires, actuellement en recherche d’emploi, la démonstration de leurs qualités au travail peut leur mettre le pied à l’étrier.

Ce chantier avait pour site l’abbaye de Vertheuil. Il a concerné le mur de soutènement de la terrasse coté nord, ainsi que son escalier. Étant donnée l’ardeur des jeunes à la tâche, la rénovation du mur au niveau de l’entrée de la basse-cour a également débuté. C’est le deuxième chantier de ce type réalisé à l’abbaye de Vertheuil. Le premier avait eu lieu en 2010. Son prix de revient s’était élevé à 16 000 €. Comme en 2010, un tube cacheté contenant les noms des participants et de leur encadrement a été symboliquement enfoui dans la portion du mur rénové.

En présence de nombreux élus, Rémi Jarris, le maire de Vertheuil, a chaleureusement remercié les participants et a salué l’encadrement.

Un lieu chargé d'histoire

Sûrement fondée avant le XIIe siècle, l'abbaye Saint-Pierre de Vetheuil fut construite sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine. Elle fut d'abord occupée par des Bénédictins puis par l'Ordre des Chanoines Réguliers de Saint-Augustin. Elle fut par la suite plusieurs fois dévastée durant la Guerre de Cent Ans et les guerres de religions avant d'être reconstruite au XVIIIe siècle et partiellement démolie au milieu du XXe siècle.

De l'antique abbaye, restent des vestiges d'arcades, des caves voûtées, les soubassements de certains murs actuels, un four à pain et le mur de l'ancien cuvier. Pour le reste, son style typique XVIIIe siècle est d'une élégance simple et classique.

Source: SudOuest.fr