Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Hausse des vols dans les églises du Montreuillois (Pas-de-Calais)

L’église Saint-Vaast d’Écuires cambriolée le 16 mai dernier, celle de Regnauville, près d’Hesdin, visitée dans la foulée… Face à la recrudescence des vols et dégradations dans les édifices religieux, l’association Saint-Jean des Sables, à Berck-sur-Mer, a décidé de prendre les devants : elle a demandé à la sous-préfecture l’autorisation d’installer des caméras dans les deux églises de la commune.

« Les gens n’ont plus aucun respect… On ne peut pas surveiller l’église 24 heures sur 24. Alors on en est là », regrette Christian Tilmont, diacre et vice-président de l’association Saint-Jean des Sables, qui gère les deux édifices religieux de Berck, l’église Saint Jean-Baptiste et l’église Notre-Dame des Sables. La présidente, Thérèse Jacques, est elle aussi révoltée. Depuis plusieurs mois maintenant, les églises de la commune sont souvent la cible de dégradations. « En fait, cela fait quelques années, mais ça augmente de plus en plus ces derniers mois. Ça n’arrête pas ! »

Selon la présidente de l’association, des sans-abri viendraient s’immiscer dans les églises, la nuit, pour dormir. « Il nous arrive régulièrement de retrouver des bouteilles d’alcool au sol et de l’urine dans les bénitiers… »

Ça et là, des objets de culte disparaissent, des nappes servant pour la messe sont lacérées. Le tronc, plusieurs fois cible de dégradations, a été sécurisé avec un système de coffre-fort. « Mais des gens malins ont installé un faux tronc à l’extérieur de l’église pour en récupérer l’argent ! »

D’autres églises cambriolées, une enquête en cours

Excédés, les membres de l’association Saint-Jean des Sables ont donc voté en assemblée générale l’installation de caméras dans les deux églises. Une réunion s’est tenue en mairie mardi soir à ce sujet. Car c’est la municipalité qui est propriétaire du bâtiment. Le maire, Jean-Marie Krajewski a donné son accord. « C’est un problème qui devient criant, il faut qu’on soit réactif. Les techniciens se sont rendus sur place pour étudier les emplacements possibles des caméras. Ils nous rendront, dans les prochains jours, le résultat de cette étude et le coût que cela représenterait pour la commune. » Aucune date d’installation n’a été décidée pour le moment.

En mai, deux autres églises du Montreuillois avaient été cambriolées. La première à Écuires, la seconde à Regnauville, près d’Hesdin. Dans l’église Saint-Vaast d’Écuires, des encensoirs, des chandeliers et un calice avaient été dérobés, ainsi que des vases en cuivre. Si les objets n’ont pas une grande valeur marchande, la nature des métaux (argent et cuivre) a pu intéresser les voleurs.

À Regnauville, dans l’église Saint-Jacques, deux statues représentant Saint-Nicolas et Sainte-Catherine ont disparu, de même que deux vases de valeur. L’enquête concernant ces vols a été confiée à la bridage de recherches de la gendarmerie. « Elle suit son cours », nous indique-t-elle. « C’est un phénomène récent, qui avait disparu dans le secteur… Depuis le mois de mai, aucun vol dans les églises n’a été signalé. Nous avons mis en place une surveillance depuis les récents événements et cela s’est stoppé. Mais on reste très vigilants. »

Source : lavoixdunord.fr