Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

La Bouëxière (Ille-et-Vilaine) : le chantier international de la chapelle de Chevré s'achève

Le chantier international de la chapelle de Chevré s'achève sur de beaux souvenirs. Une équipe d'insertion prendra la relève au mois de septembre pour le gros oeuvre.

L'équipe au complet encadrée des Compagnons bâtisseurs.

Sous la direction de Guillaume Provost, un Rennais tailleur de pierres et animateur technique, de Florian Gendrey, de Livré-sur-Changeon, et Valérie Moranne-Gardetto, de Pessac, tous deux animateurs pédagogiques en service civique, les Compagnons bâtisseurs ont organisé une première tranche de travaux à la chapelle de Chevré. Ils consistaient à établir un drainage, un empierrement et un mur de protection d'une trentaine de mètres de longueur, sur la partie haute le long de la chapelle.

Quatre nationalités sur un même chantier

Deux jeunes étudiantes turques, Ozden Sahin et Begum Unlu, âgées de 19 et 20 ans, une Espagnole, Carla Simon Ferrer, 27 ans, travailleuse sociale à Huesca, un Malien Oumar Bah, étudiant à Paris, Laurine Bock, étudiante de Liffré, Lise Madec, étudiante de Plouer-sur-Rance, Clément Charbonnière un étudiant lyonnais et Gil Brunet-Delebarre un Parisien volontaire en service civique, ont bénévolement assuré la main-d'oeuvre.

« Ce chantier nous a permis de nous découvrir, avec nos cultures et nos personnalités. Ce séjour a été riche en aventures, on repart avec une grosse fatigue, mais des souvenirs plein l'esprit », déclare Valérie Moranne-Gardetto.

« Nous remercions également les habitants de La Bouëxière et la municipalité qui ont tout fait pour rendre ce séjour agréable, dans ce joli petit village fleuri et très sympathique, en profitant des animations, des visites touristiques ou de la cidrerie et des produits locaux ou encore des parties de pétanque organisées par Gérard », conclut Florian.

Des volontaires de la commune comme Mathéo, Léopaul, Yonas ou encore Phillipe ont également aidé. Gérard Busson a fait de nombreux voyages pour assurer l'approvisionnement en pierres. « Nous avons énormément apprécié les plongeons dans la piscine de Didier, voisin de la chapelle, le soir après ces dures journées ensoleillées », conclut l'équipe.

Le chantier pour le gros oeuvre reprendra en septembre avec une équipe d'insertion.

Source : Ouest-France.fr