Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Lambersart (Nord) : un retour émouvant dans l’église Saint-Calixte pour les paroissiens

Depuis six mois, les fidèles attendaient ce moment avec impatience. Ce dimanche matin, au cours de la messe célébrée par l’abbé Jean-François Bordarier, ils ont été conquis par le nouveau look de l’édifice. Bienvenue dans l’église Saint-Calixte, version 2013.

Les portes s’ouvrent, un soupir de soulagement s’empare de la foule. La joie des paroissiens est à la hauteur de leur attente. « Splendide, avec les couleurs vives du plafond, les vitraux ressortent ! », s’exclame Françoise. Même enthousiasme pour Édith, qui souligne « une belle harmonisation ». Et d’ajouter : « On ne pouvait pas faire mieux ! »

Pendant une heure, près de 300 fidèles ont écouté l’abbé Jean-François Bordarier célébrer cette première messe depuis le début des travaux en février. « Il y a moins de monde que d’habitude, c’est les vacances, glisse-t-il. Mais on a voulu marquer le coup car on sait que chaque communauté est très attachée à son quartier. » Colette, qui distribuait les chants à l’entrée, a ressenti « une forte attente » des paroissiens. Elle souligne leur implication : « En quarante-huit heures, vendredi et samedi, il y a eu un élan de solidarité. De nombreux paroissiens sont venus nettoyer le sol et installer les chaises. Nous avons utilisé plus de 4 000 vis pour les attacher. »

Même ceux qui avaient des doutes sur les couleurs de la peinture, à commencer par l’abbé lui-même, ont été rassurés. Bernard, qui aime les églises traditionnelles, se montre élogieux : « C’est magnifique ! » Celui qui a vu ses enfants se marier ici est aux anges. Sauf peut-être quand il évoque la mauvaise qualité de l’orgue. Alors que Dominique Chevalier, l’organiste, réclame un nouvel instrument, de nombreux paroissiens sont d’accord sur le principe. Sauf que de précédentes souscriptions ont déjà pesé sur les économies des Lambersartois.

Pour les travaux dans les centres pastoraux et les églises, l’achat de nouvelles chaises pour Saint-Calixte… 20 000 € sur 72 000 ont été récoltés. Le projet de nouvel orgue arrive au mauvais moment. Dominique Chevalier en est conscient, il avait d’ailleurs lancé un appel au mécénat, pour ne pas trop peser sur les paroissiens. Ces derniers reconnaissent qu’un million d’euros, cela représente « beaucoup d’argent ». Françoise émet l’idée de demander un autre devis, moins onéreux. Pour le moment, les Lambersartois profitent de leur nouvelle église. Beaucoup reviendront dimanche prochain.

Source : LaVoixduNord.fr