Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

L'église Saint-Michel complètement rénovée

Débutés en février 2013, les travaux intérieurs sont finis. L'extérieur devrait être terminé pour la fin de l'été, si tout se passe comme prévu.

Centenaire

Inspirée du style gothique, l'église Saint-Michel a été construite selon les plans de l'architecte parisien Astruc. Inaugurée en 1913, elle fêtera donc son centenaire cette année. « Depuis 2011 nous pensions à la rénover, explique Philippe Ruellan, secrétaire à la commission économique de la paroisse Brest centre. Il était impensable de présenter un édifice décrépi pour cet anniversaire ! »

État des lieux

« Auparavant, le plafond était rouge, les murs gris et les piliers marron foncé, ajoute Philippe Ruellan. Cela faisait très sombre et surtout triste. » L'objectif est de rendre l'église plus lumineuse, plus attirante également. Mais il faut aussi trouver une teinte allant avec le bleu, le vert ou encore l'orange des vitraux. Le choix portera sur un ocre clair, validé par Isabelle Delongvilliers, de la commission diocésaine Art sacré, et les deux entreprises de peinture. « Nous avons fait trois ou quatre échantillons avant de trouver la bonne couleur », détaille Hervé Helies, associé gérant de l'entreprise Manche océan décor.

Travaux

Les travaux ont été lancés le 2 février. Avec beaucoup de contraintes. L'édifice étant situé dans un périmètre protégé, il fallait l'autorisation des Bâtiments de France pour commencer. Et les premiers problèmes arrivent : il ne faut plus seulement refaire l'intérieur de l'église, mais aussi l'extérieur. Le pignon sud-ouest du bâtiment est particulièrement touché, les murs présentent des fissures importantes. « Il a fallu revoir la méthode de travail, explique le Père Claude Caill, nous ne pouvions plus nous contenter de repeindre par-dessus les enduits déjà existants. » Les murs ont été piqués (N.D.L.R. : désenduits) pour pouvoir appliquer un nouvel enduit en chaux.

Coûts

En conséquence, le coût initialement prévu de 169 500 € a été dépassé. Aujourd'hui, les travaux intérieurs sont terminés, il ne reste plus qu'à nettoyer et remettre le mobilier en place. À eux seuls, ils représentent une facture de 175 000 €. Et il reste encore à faire les travaux extérieurs pour la façade sud-ouest, qui eux, débutent à peine.

Réouverture

Excepté pour un mariage prévu depuis longtemps, l'église restera fermée tout l'été. Elle rouvrira ses portes pour une inauguration le dimanche 29 septembre. « L'occasion pour les vieux paroissiens chamboulés de reprendre leurs habitudes », sourit le Père Caill. Mais l'équipe paroissiale pense déjà à proposer un programme de rénovation des façades extérieures en 2014.

Source : brest.maville.com