Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Lerzy: l’église fortifiée part en fumée

Aisne: Un incendie a très fortement endommagé l’église Sainte Benoîte, classée aux Monuments Historiques datant du XVIe siècle. Les dégâts sont considérables mais certains objets ont pu être sauvés. L'incident relève d'un malheureux accident suite à un défaut d'entretien du site. Rapellons avec insistance l'importance pour tous les maires de s'assurer contre les incendies pour le prix de la reconstruction !

L'église Sainte Benoite affronte les flammes

Elle défie le temps et les invasions depuis près de cinq siècles et pourtant, c’est un banal accident qui la terrasse. Mardi vers 22 h 10, le feu a pris à une vitesse incroyable au niveau de la toiture de l’édifice et très vite c’est la catastrophe malgré l’intervention de très nombreux pompiers sur place. Le bois de la charpente qui est d’époque, donc très sec, a accéléré la propagation. Ce sont les voisins qui ont donné l’alerte.
Un couvreur du village habitué à intervenir sur le site avait réalisé des travaux d’entretien mardi en journée. Il aurait effectué de la soudure au niveau d’une gouttière entraînant un début d’incendie maîtrisé. Malheureusement, ce n’était pas le cas puisque le feu s’est réveillé en soirée. L’adjudant-chef Devos de la Brigade du Nouvion précise que le sinistre était maîtrisé dans la nuit vers 3 h mais ce n’est qu’au petit matin que le danger était écarté. Le feu ne s’est pas propagé ni à hauteur du clocher, ni sur la droite ou se situe une tour du XIIe siècle, base de l’édifice. Il faut dire que de nombreux soldats du feu ont été dépêchés sur place des centres de Buironfosse, Leschelle, Marly-Gomont, La Capelle, Vervins et Hirson.

La population vient au secours de son eglise

Les pompiers et la population ont sauvé ce qui pouvait l’être, mobilier, tableaux, statues, la sainte vierge en bois polychrome du XVIe siècle a fortement été endommagée précise le maire Jérôme Langhendries. C’est une des pièces maîtresses de cette église inscrite aux Monuments historiques ». Les objets sauvés des flammes ont été mis en sécurité et l’église fermée au public.

L’édifice religieux était en très bon état général avec des travaux réguliers, Il y a deux ans, la commune faisait reposer un escalier pour accéder dans la salle de refuge, un endroit qui pouvait être accessible lors des Journées du patrimoine. Selon les archives, il faut remonter à 1734 pour trouver trace du dernier incendie
En attendant la valse des experts en assurance et autres spécialistes du patrimoine, c’est tout un village attaché à son église qui est en deuil. Deux mariages étaient prévus cette année. Il faudra trouver une autre solution.

Source: www.aisnenouvelle.fr