Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Les deux pilastres d'Insos (Gironde) restaurés

Régulièrement entretenue, l'église de Saint-Martin d'Insos a connu des travaux de rénovation cet été encore. Un chantier de bénévoles venus du monde entier sous la responsabilité d'Adichats, association villandrautaise de sauvegarde et mise en valeur du patrimoine.

L’église de Saint-Martin d’Insos est régulièrement entretenue grâce à de multiples actions menées par l’association L’Écrin d’Insos, garante de sa préservation. Des chantiers d’insertion et de bénévoles se chargent également de rétablir ou rajeunir certaines parties de l’édifice. C’est le cas de l’un d’entre eux qui s’est déroulé du 3 au 15 juillet, sous la responsabilité d’Adichats, association villandrautaise de sauvegarde et mise en valeur du patrimoine.

Bénévoles du monde entier

Le travail de rénovation consistait à remonter deux pilastres situés dans la partie de l’abside en cul-de-four situés sur les côtés de l’autel. Vraisemblablement au moment de l’établissement d’un rétable, ils ont été coupés de part et d’autre à 1,92 m du sol. Le groupe de huit jeunes bénévoles, composé de deux Coréennes et six Parisiens de 18 à 25 ans, s’est attelé à cette tâche sous la houlette de Alix de Roquefeuil, animatrice pédagogique et Michèle Dulbecco, animatrice technique venue des Vosges.

Découverte de taille

La première étape de cette restitution a débuté par le dégarnissage des pilastres. Lors de cette opération, les jeunes ouvriers ont fait la découverte d’une niche dans l’un d’entre eux, un secret que l’église avait bien gardé. Ainsi dévoilée par le chantier, cette niche restera dans l’attente d’une expertise de l’architecte attaché au département, qui devrait révéler son utilité à cet emplacement. De ce fait, le pilier où elle se situe ne sera donc pas remonté.

Rénovation à l’ancienne

Les bénévoles se sont donc cantonnés par la suite à la restauration du deuxième pilastre en effectuant l’appareillage et une prise des mesures pour avoir un aperçu du gabarit. Puis vint le choix des pierres entreposées à Adichats ainsi que leur taille façonnée à Insos. Les jeunes ouvriers ont effectué les poses des pierres au mortier de chaux. Cette technique est une rénovation à l’ancienne, gardant ainsi l’authenticité du pilier. Le chantier est arrivé à son terme le lundi 15 juillet, pour une restauration dont le résultat est amplement satisfaisant. L’abside de l’église a retrouvé belle allure. Il y aura encore bien d’autres travaux qui ne cesseront d’embellir ce monument historique local.

Source : sudouest.fr