Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Louzac-Saint-André (Charente) : l'église fait un appel aux dons

L'église Saint-Martin a de gros problèmes de sécurité et nécessite d'une rénovation rapide. Malgré les subventions accordées, la mairie n'a pas les moyens d'assumer les travaux et fait un appel aux dons.

L’église Saint-Martin a de gros problèmes de sécurité. Il y a déjà trois ans, la mairie avait alerté la Communauté de communes à ce sujet, car elle ne pouvait assumer les travaux de rénovation seule. Pas de nouvelles jusqu’à cette année, où des crédits ont été débloqués, après un contrôle sanitaire. La rénovation va bien avoir lieu, mais pour débloquer un crédit supplémentaire, il manque des dons. La municipalité de Louzac souhaite sensibiliser la population à ce sujet. La fin des travaux est prévue pour le premier trimestre 2014.

Rien depuis 1994

Les derniers travaux intervenus sur l’édifice concernaient l’intérieur de l’église et remontent à 1994. Quant à la charpente, elle n’avait pas bénéficié de remise en état depuis une bonne cinquantaine d’années, aussi quelques surprises attendaient les ouvriers au fur et à mesure de l’avancée des travaux.

Rappelons que cette église, qui daterait du troisième quart du XIIe siècle, a été remaniée et reconstruite après avoir subi la guerre de Cent Ans, les guerres de religion et plusieurs incendies.

La façade de l’église est inscrite à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH) par arrêté du 5 décembre 1995.

Cette année, le bilan sanitaire effectué montre que l’ensemble des bâtiments nécessite une restauration complète des extérieurs afin qu’ils retrouvent une protection contre les intempéries et une présentation digne. Mathieu Érard, chargé du projet Patrimoine et environnement de Grand-Cognac, précise que dans un second temps, il y aura lieu de procéder à une mise en valeur des intérieurs pour le remplacement du couvrement. L’église Saint-Martin souffre de pathologies liées à l’eau, au temps et aux restaurations anciennes. Les maçonneries extérieures et les couvertures, en très mauvais état, ne sont plus une protection contre les intempéries. Quant aux intérieurs, ils manquent cruellement d’un petit coup de neuf.

Pour la restauration, le Département de la Charente finance 54 035 €, la Direction régionale des affaires culturelles 54 035 €, la commune de Louzac-Saint-André 14 811 € et Grand-Cognac 122 221 €. La fondation Sauvegarde de l’art français a été sollicitée pour 10 000 €, mais n’a pas encore répondu.

En ce qui concerne la fondation du patrimoine, le maire Lilian Jousson précise que l’appel aux dons fonctionne bien mais que le montant n’atteint pas les 5 000 €, synonymes de déblocage de 13 000 € supplémentaires. Les donateurs ont jusqu’à la fin de l’année et bénéficient d’une réduction d’impôt de 66 %.

Source : sudouest.fr