Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Mortagne-sur-Sèvre : polémique autour du sort réservé à l'église de Saint-Hilaire

Quel avenir pour l’église Saint-Hilaire, vétuste depuis 2007 ? C’est toute la question qui agite la commune de Mortagne.

« Déconstruire ou construire à neuf ? Rénover entièrement ou parer au plus pressé et attendre ? » sont les interrogations des élus mortagnais au sujet de l’église de Saint-Hilaire construite en 1902, fermée depuis mars 2007, à cause de sa vétusté.

Le 13 mars dernier, la municipalité apportait des éléments de réponse en réunion publique, développant quatre hypothèses pour son avenir. Les avis étaient partagés. Dans un document envoyé à 2 500 foyers, le détail des hypothèses et un questionnaire étaient soumis à l’appréciation des Mortagnais. 385 d’entre eux se sont exprimés. La consultation abonde à 67 % pour la déconstruction et la rénovation de la sacristie, solution la moins onéreuse (195 000 hors taxes). Le maire Alain Pauvert, prend ce résultat avec précaution. « Mortagne compte 4 300 électeurs. Le faible nombre de réponses pose un problème de représentativité ».

Atteinte au patrimoine

Au lendemain du résultat du questionnaire, Claude Barré, artisan installé zone du Puy Nardon, bat la campagne, fait du porte à porte. Résultat : une pétition de 200 signatures déposée en mairie. « Nous estimons par conséquent que ne pas remettre en état cette église serait commettre une atteinte au patrimoine commun, à l’héritage que nous ont légué nos aïeux ». Le 4 juillet, en réunion publique du conseil municipal, les élus voteront, en tenant compte des avis de la population. La décision sera ensuite transmise à l’Evéché.

Source : ouest-france.fr