Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime) : un donateur offre 10 000 € à la chapelle Sainte-Radegonde

Les bénévoles ont reçu mercredi 3 juillet une aide de 10 000 € de la part de Philippe Marcotte pour la restauration de la chapelle.

La restauration de la chapelle Sainte Radegonde, petite chapelle édifiée avant le XIIe siècle, se poursuit après un an et demi de travaux. Un rebondissement cette semaine avec l’intervention de Philippe Marcotte promoteur de l’ancienne zone Gervais. Il y a six ans, alors qu’il se promenait dans Neufchâtel il découvre cette chapelle à l’abandon. Après discussion avec le maire Xavier Lefrançois, il décide de faire un don. « L’année dernière, l’association des promoteurs a donné à l’organisation de l’Abbé Pierre » explique Phillippe Marcotte. « Cette année, nous avons décidé de financer Sainte-Radegonde. La donation est déductible des impôts, toute personne peut s’investir en offrant un peu d’argent ». Un autre mécène, le Père André Marie de Croixrault a offert des vitraux en contrepartie de 200 euros. Cet argent est reversé aux enfants de Madagascar.

Une passion des bénévoles

Les œuvriers, Michel Poullain, Gérard Bellet et les bénévoles s’affairent chaque matin depuis près de deux ans autour de ce bijou du patrimoine. Ces amoureux de l’histoire s’investissent pour redonner vie à ce lieu datant de 1135. La donation de Philippe Marcotte a permis d’obtenir également une subvention de 8 000 € de la Fondation du Patrimoine. « Nous réfléchissons actuellement à l’usage de cet argent. Nous pensons refaire le sol avec un carrelage identique à l’ancien et passer l’électricité », informe Michel Poullain, président de l’association. Les jeunes volontaires venant d’Asie et d’Europe de l’association Concordia seront à nouveau présents en août pour prêter main-forte. « Il y a un véritable échange culturel. Ils adorent le patrimoine français ». Au programme de l’été, le déjointement des murs et le rejointement, suivi de l’installation des portes de l’ancienne prison de Neufchâtel. L’investissement des œuvriers et des donateurs sera peut-être récompensé. Cette année, la Chapelle Sainte-Radegonde va concourir pour les rubans du patrimoine. Ce prix distingue une commune ayant mis en valeur son héritage.

Source : lereveildeneufchatel.fr

Consultez la fiche de la Fondation du Patrimoine