Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Reims (Marne) : la cathédrale sauve le tourisme

Edifiée au XIIIe siècle et lieu de sacre traditionnel des rois de France, la cathédrale gothique Notre-Dame de Reims reste l'atout majeur de la ville auprès des touristes venus des quatre coins du monde pour l'admirer.

La France est depuis des années la première destination touristique au monde. En 2012 encore, elle conserve la première place du podium, juste devant les Etats-Unis et la Chine. Si Paris est bien sûr la destination la plus privilégiée par les visiteurs, étrangers comme français, qu'en est-il des autres métropoles touristiques telles Reims ? La première métropole de la région est depuis longtemps une destination prisée des touristes, grâce à de nombreux atouts. Elle est bien sûr la ville des sacres, dotée de l'une des cathédrales les plus célèbres de France ayant abrité le couronnement des rois de France durant plusieurs siècles.

Belges et Anglais en tête

Mais elle abrite également de nombreux monuments touristiques, ainsi que les fameuses caves de certaines des plus grandes maisons de champagne de la région, qu'il est possible de visiter. En outre, la météo semble décidée à rester des plus agréables pour un moment, ajoutant à son attrait. On note cependant un certain déclin dans la fréquentation, qui semble inévitable dans le contexte de crise actuel : celui-ci tend à réduire sensiblement les budgets vacances, pas seulement des Français d'ailleurs puisque la part d'étrangers dans les touristes de la ville est en diminution. Les Belges et les Anglais sont toujours en tête de peloton d'assez loin. Les statistiques hôtelières par exemple montrent une baisse de 5 % de l'occupation du parc rémois entre 2011 et 2012. On remarque également une baisse de la fréquentation de l'office du tourisme entre les premiers semestres de cette année et de l'année dernière. Ce début de l'été semble malgré tout plutôt prometteur du point de vue de la restauration et du commerce, qui profitent tous deux du beau temps. Ceux-ci sont en effet les deux domaines générant les plus gros chiffres d'affaire dans le tourisme. Espérons donc que les résultats de la saison estivale seront bons, pour compenser en partie le médiocre début d'année du secteur.

Début d'année mitigé pour les caves rémoises

Si l'année 2012 avait été une année plutôt bonne pour les caves de champagne rémoises, qui avaient enregistré près de 250 000 visiteurs totaux, le début de l'année 2013 semble différer selon les caves, certaines maisons affichant une diminution des visites de 20% entre les six derniers mois et le premier semestre 2012, attribuée à la mauvaise conjoncture plus qu'à une désaffection des caves. A contrario, d'autres caves se portent plutôt bien, fortes d'une bonne fréquentation depuis ce début d'année malgré le mauvais temps, elles notent une augmentation significative de la part de la clientèle venue des pays émergents comme la Chine ou le Brésil.

Ils sont venus de loin pour voir Reims

Mais la cathédrale reste bien le point central des touristes, notamment des nombreux visiteurs d'un jour. Bernd, venu d'Allemagne, explique que « le nom de la ville de Reims est immédiatement associé à la cathédrale et aux sacres qui y ont eu lieu ». Charles, Texas (Etats-Unis) : « Je suis déjà venu il y a une dizaine d'années, et j'avais bien aimé la ville. J'ai donc décidé de revenir avec ma copine Valérie pour une journée. On a visité l'intérieur de la cathédrale, c'est vraiment à couper le souffle. » Valérie, Texas : « C'est la première fois que je viens, je trouve la cathédrale très belle. On est allé visiter une cave juste avant, c'était vraiment très intéressant de voir le processus de fabrication. On a acheté une bouteille à la fin de la visite. » Tina et sa famille (Jesper, Rasmus et Simon), du Danemark : « C'est la première fois qu'on vient à Reims. On est arrivé hier et on est allé visiter un vignoble. On est ensuite venu pour voir la cathédrale. »

Source : lunion.presse.fr