Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Reignac: une fête romane pour la restauration de l'église

L'église de Reignac est en mauvais état. Une restauration est programmée. Elle sera présentée en même temps que sera lancée une souscription publique lors d'une fête de pays samedi.

C'est une restauration que prévoit la commune depuis de nombreuses années, celle de son église Saint-Pierre-ès-Liens", explique Marie-Claude Bellot, adjointe au maire de Reignac. Classée monument historique depuis juin 1970, c'est le monument phare situé au coeur de la commune. "Mais après la remise en valeur du centre-bourg en 2000, s'occuper de l'église devient encore plus évident, voire urgent", ajoute l'élue.

À partir de septembre, un vaste projet de réhabilitation va démarrer. Il s'étalera sur plusieurs années. Samedi, le projet sera présenté à la population (lire ci-dessous). "Parallèlement, une souscription publique va être lancée", annonce le maire, Daniel Sauvaitre. Ce sera fort opportunément le jour de l'une des six fêtes de l'art roman, organisées cette année par le pays Sud-Charente. Des fêtes qui entrent dans le programme de valorisation de l'art roman en Sud-Charente.

1 million d'euros de travaux

Des travaux d'urgence ont déjà été engagés à plusieurs reprises sur l'église, avant qu'en 2011 une étude préalable ne soit réalisée en collaboration avec la direction régionale des Affaires culturelles. La maîtrise d'oeuvre, récemment confiée à Philippe Leblanc, architecte du patrimoine en Gironde, comporte une tranche ferme avec restauration de la couverture, consolidation des maçonneries de l'église, remise en état des éléments sculptés extérieurs, requalification du parvis et éclairage pour la mise en valeur.

Suivront trois tranches conditionnelles de restauration intérieure et de réhabilitation du presbytère attenant. Un coût global estimé à 1 million d'euros. "Même avec un objectif de 80 % de subventions, la charge pour la commune sera encore lourde, avoue le maire. Alors nous avons pensé à un appel aux dons, au lancement d'une souscription publique." Samedi, Ghislain de Beaucé, délégué départemental de la Fondation du Patrimoine, interviendra pour présenter et lancer l'opération, ses diverses modalités et ses possibilités de déduction fiscale.

Enfin début janvier, Reignac apprenait que sa candidature était retenue pour organiser en partenariat avec le Pays l'une des fêtes sud-charentaise de mise en valeur de l'art roman. "C'est l'opportunité de mettre sur pied un magnifique après-midi", avoue Marie-Claude Bellot qui a pris au départ la tête d'un groupe de travail. Un comité qui s'est constitué d'ailleurs en association voilà quelques jours, Reignac Patrimoine, présidée par Robert Vieuille. "Au travers de ce projet, il y a une noble ambition: assurer la conservation de notre église, la mettre aux normes et contribuer à sa mise en valeur", résume Daniel Sauvaitre.

Source : charentelibre.fr