Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Roubaix : l'église Saint-Joseph en travaux pendant six ans

Marie-France Jaskula, présidente de l’association des compagnons de l’église Saint-Joseph, recevait, samedi après-midi, les bénévoles pour l’assemblée générale.

Quand est née votre association ? Elle a été créée en août 2003 par des paroissiens et des passionnés du patrimoine roubaisien. L’association accompagne la restauration de l’église par la recherche de mécènes en partenariat avec La Sauvegarde de l’Art Français. Elle assure son rayonnement culturel grâce à une programmation de qualité valorisée par son acoustique exceptionnelle. L’association des compagnons de l’église Saint-Joseph se réunit autour d’un double objectif : la préservation de l’église dans sa dimension patrimoniale et son rayonnement culturel.

Quels sont vos moyens d’actions ? Depuis sa création, l’association a multiplié les initiatives. Elle a régulièrement animé les journées du patrimoine avec des expositions, des concerts, des conférences, des animations sur des thématiques diverses.

Comment envisagez-vous l’avenir ? Une étude a mis en évidence le besoin de remplacement et la mise aux normes des installations électriques, la réfection des cloches et du clocher, des toitures mais aussi les charpentes en menuiserie des allées latérale et de l'allée centrale. Le presbytère sera également remis en état. L’ensemble des travaux se déroulera sur six années, de 2013 à 2018.

Quand cette église a-t-elle été construite ? La première pierre de l’église a été posée le 6 août 1876. L’église a été ouverte au culte le 10 novembre 1878 par Monseigneur Monnier. Elle a été édifiée à partir des plans du Baron Béthune et 30 années seront nécessaires pour réaliser le programme décoratif qui démarre réellement dans les années 1880 avec la mise en place des vitraux. Les décors peints ont été entrepris à partir de 1891.

Il faut beaucoup d’argent pour cette restauration, comment vous y prenez-vous ? Récemment la création d’une commission d’étude a permis l’élargissement du mécénat aux particuliers. Nous recherchons activement environs 8 millions d’euros. Enfin un miracle s’est produit dernièrement sur une des œuvres des 14 stations du chemin de croix. La station XI, où le Christ est cloué à la croix, s’est révélée être une œuvre polychrome. Toutes les stations sont recouvertes d’une épaisse couche de peinture et c’est en nettoyant cette station XI que j’ai fait cette découverte. Un long travail de restauration sera nécessaire pour savoir si c’est une œuvre unique ou si l’ensemble des 14 stations est polychrome. Un mystère de plus pour cette superbe église. L’édifice est classé Monument Historique par arrêté ministériel du 4 juin 1993.

Source : nordeclair.fr