Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Sauvons l’église de Gesté ! (Maine-et-Loire)

PATRIMOINE - Le maire de Gesté vient de décider de « reconstruire » l’église Saint-Pierre-aux-liens de Gesté. Il y a à peine quelques mois était détruite l’église Saint Jacques à Abbeville ; il est grand temps que ces vandalismes cessent. Un rassemblement de protestation est prévu demain à 8 heures.

L’église Saint-Pierre-aux-liens, cela fait longtemps que la mairie veut s’en débarrasser. Dans un document paru en 2007 sur le site de la mairie, l’église était déjà qualifiée « de fausse église ancienne« , et l’auteur, actuel adjoint du maire, critiquait aussi bien son architecture, formée de « deux parties mal raccordées », que le coup selon lui trop élevé d’une restauration.

Seulement voilà, depuis cette publication, trois décisions ont été prises au sujet de cet édifice :

1. Un avis défavorable à la démolition, émis par le service départemental de l’architecture et du patrimoine (SDAP) de Maine-et-Loire (14 janvier 2008).

2. L’arrêt du 3 février 2012 pris par la cour administrative de Nantes qui qualifie la décision « d’erreur manifeste d’appréciation » (consultable en ligne).

3. Le rejet par le Conseil d’Etat (5 décembre 2012) de la demande de pourvoi en cassation contre la décision du Tribunal Administratif.

En cause, l’intérêt architectural de cette église, qui a failli être classée monument historique. Le débat aurait donc dû être clos depuis cette date, et les mesures qui s’imposent auraient dû être prises. Loin de là, il a été révélé que les vandalismes se sont succédés dans cette église et que de nombreux vols et détériorations sont à déplorer. Pire encore, aujourd’hui la mairie a décidé de procéder à la démolition de l’église (les travaux ont commencés hier).

On regrette aussi la position de l’évêque Mgr Delmas, qui se refuse à désapprouver la destruction dans un communiqué paru aujourd’hui et relevé par le site Riposte Catholique. Pour le site Breizh-Journal, l’évêque d’Angers ainsi que le curé de Gesté sont complices de la destruction : selon Joël Secher, président de l’association Mémoire vivante du patrimoine gestois, « le curé était jadis à Avrillé, où il y a une église moderne elliptique qui remplace d’ailleurs une église néo-gothique, depuis 1983. Il veut une église semblable ici ; l’évêque ne s’est jamais mouillé et a toujours suivi son avis ; et curieusement l’église projetée ressemble comme deux gouttes d’eau à celle d’Avrillé ». Il y aurait même eu une profanation : « Le saint Sacrement est même resté abandonné longtemps dans le presbytère qui jouxte l’église, sur la photocopieuse (…) Puis des gens se sont insurgés et il a été ramené dans la salle municipale qui se trouve non loin« .

Encore selon Breizh-Journal, un délégué du diocèse aurait été jusqu’à affirmer à l’association que « l’affaire [la démolition de l’église] était maintenant trop engagée, c’était donc une question d’honneur et qu’on ne pouvait plus reculer » !

Une seule solution : se mobiliser pour empêcher la destruction !

Source : ndf.fr

Fiche de l'OPR sur l'église de Gesté : ici