Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Sémur-en-Brionnais (Saône-et-Loire) : des bénévoles au chevet de la chapelle

Construite au XIIe siècle, la chapelle romane de Saint-Martin-la-Vallée abrite des peinture murales datant du XIIe au XVIe siècle. Celles-ci sont en cours de restauration.

Ce neuvième Chantier Rempart réunit Cécilia Billaud, « restauratrice-conservatrice peintures murales », responsable du groupe et six bénévoles : deux jeunes filles Belges, en école de restauration de peinture, une jeune femme salariée à la mairie de Saint-Agnès (vers Grenoble), trois jeunes filles étudiantes en Histoire de l’Art, un jeune homme, étudiant en Arts appliqués.

Des peintures murales du XIIe au XVIe siècle

L’objectif de ce chantier est d’avancer au maximum dans la sauvegarde du chœur afin d’obtenir un rendu le plus compréhensible possible. En effet, plusieurs décors étant superposés, il faut qu’un visiteur novice puisse décrypter facilement ce qu’il découvre. Naturellement, un panneau explicatif complétera la restauration. L’échafaudage est installé sous la voûte de l’abside et chacun s’active. Cécilia montre à une des bénévoles comment, avec une seringue, injecter un liant destiné à consolider et à faire adhérer la strate décollée d’un fragment de peinture du XIIIe siècle.

En cette église, construite au XIe siècle, on trouve des peintures murales datant du XIIe au XVIe siècle. Le chantier, qui est ouvert à tous, va durer jusqu’au vendredi 26 juillet. Le maître d’ouvrage en est l’association des vieilles pierres. La direction et le contrôle des travaux ainsi que l’autorisation de fouilles dépendent de l’architecte des Bâtiments de France. Ce chantier existe grâce au concours financier de la Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) de Saône-et-Loire, la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC), La Fondation de France, le conseil général de Saône-et-Loire et l’association des Vieilles pierres.

Source : lejsl.com