Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Une deuxième mosquée prochainement à Strasbourg : la fin de "l'Islam des caves"

Strasbourg - Une nouvelle mosquée verra le jour prochainement dans le quartier européen de Strasbourg-Robertsau, grâce aux efforts de l'Association culturelle des Deux Rives (ACDR), porteuse du projet et l'implication active des pouvoirs publics locaux.

L'ACDR a organisé, dimanche, une kermesse qui a connu une forte affluence et a permis aux visiteurs de s'enquérir de l'état d'avancement de ce lieu de vie et de rencontres bâti, sur un terrain de 1.137 m2, cédé par le biais d'un bail emphytéotique de 50 ans par le conseil municipal de Strasbourg qui assure également la subvention des coûts de construction à hauteur de 10 pour cent.

Le projet, qui compte une grande salle des prières et un minaret, sera agrémenté d'un espace devant servir à des activités polyvalentes et d'un autre espace récréatif pour les enfants.

Les travaux de décoration prendront un peu plus de temps, mais les responsables de l'association sont pressés de l'investir particulièrement pour la prière de l'Aid El Fitr prochain.

Lors de la kermesse, le président de l'ACDR, Chaib Choukri ainsi que les représentants de la mairie de quartier et du Conseil régional se sont félicités de l'émergence de cette deuxième mosquée à Strasbourg, mitoyenne de deux autres espaces cultuels, l'église catholique et la paroisse protestante de la Cité de l'Ill, qui symbolise le vivre ensemble, l'esprit de tolérance et le dialogue interreligieux à Strasbourg, et consacre une égalité des cultes.

La ville de Strasbourg compte près de 120.000 musulmans qui, pour la plupart, en raison de proximité, pratiquent leur culte dans des espaces désaffectés ou appartements aménagés en salles de prières. Une pratique du culte que certains fidèles qualifient avec aigreur comme un "Islam des caves".

Financée à hauteur de 37 pour cent par le Royaume du Maroc, la Grande mosquée de Strasbourg, inaugurée en septembre dernier, est venue rasséréner les fidèles car, l'ouverture de cet espace grandiose a été non seulement un moment de joie intense, mais aussi un signe d'une reconnaissance tant attendue par la communauté, confie un musulman strasbourgeois.

Dans les mois à venir, une troisième mosquée verra le jour dans un autre quartier strasbourgeois, celui de Hautepierre. Le projet porté par l'Association de la Réforme sociale, sera bâti sur plus de 2.000 mètres carrés et devra compter une salle de prière pour 1200 personnes, des salles de cours, une salle polyvalente et une bibliothèque.

Source : lemag.ma