Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Tours-Nord : l'église Saint-Libert menacée par la construction d'une autre église

Datée du XIIème siècle, l’église Saint-Libert sera rasée. Malgré son inscription aux Monuments Historiques en 1946,l'édifice n'étant plus ouvert aux fidèles que le samedi soir, un autre sera érigé à Monconseil. Ce projet est porté par le diocèse de Touraine.

Historique

Ancienne église paroissiale convertie en bâtiment industriel, elle est inscrite aux Monuments Historiques en 1946. La nef ne fut jamais voûtée ; la charpente actuelle est moderne. Deux portes en arc brisé y donnent accès. L'abside qui terminait l'édifice a disparu.

 

Problématique

Une église va être construite dans le quartier Monconseil, annonce Jean Germain dans ses cérémonies de vœux. Vrai, mais ce projet est celui du diocèse qui le porte à bout de bras et le finance à 100 %, se réjouit l'archevêque Bernard-Nicolas Aubertin : « Les travaux commenceront dans un an, pour ouverture en 2017, et pour un montant d'environ un million d'euros. Il n'y a pas de dépenses inconsidérées dans ce projet. Nous voulons que cette église soit correcte et qu'elle marque les esprits. Elle sera en harmonie avec le quartier neuf, aura de l'allure, ne sera pas une fausse salle polyvalente et pourra accueillir 300 personnes. Nous payons le terrain au prix du marché, un bon prix d'ailleurs, ce n'est pas donné mais c'est plus sain. Il n'y a pas d'entourloupe là-dessous ». Mgr Aubertin ajoute avec un zeste d'espièglerie : « Écrivez sain, s-a-i-n ».

" Elle devra marquer les esprits "

Le diocèse paiera donc sur ses propres deniers, grâce aussi aux dons, et à une éventuelle souscription. L'archevêque gère le dossier en direct, entre appels d'offres, plans, et joue les architectes au besoin. Il observe que cette nouvelle église s'élèvera au carrefour de l'avenue Mayer et de la rue de la Chapelle, la bien nommée, qu'elle sera voisine de la station de tramway de la Halle des sports, et à quatre stations de tram du Christ-Roi, le point d'ancrage de la paroisse. Quand les voies du Seigneur rejoignent celles du tramway… Cette église n'a pas encore de nom. Elle succédera à celle du Petit Monsoudun, Saint-Libert, qu'il faudra détruire dans les deux ans. En effet, Saint-Libert (à ne pas confondre avec la chapelle du même nom rachetée par la Société archéologique de Touraine) a été construite sur un trou d'obus, souvenir de la dernière guerre, en 1980 : « Le presbytère est très atteint. On peut passer un bras entier dans certaines fissures des murs. Réinjecter du béton coûterait trop cher ». Le site n'est plus ouvert aux fidèles que le samedi soir.

Le diocèse, une providence pour l'archevêque Aubertin

Le diocèse (6 millions de budget de fonctionnement) a construit une dizaine d'églises de 1966 et 1982 en Touraine. Celle du Christ-Roi est plus ancienne, ayant été consacrée en 1934. Quand le diocèse a réhabilité le carmel, il a vendu un immeuble rue Bernard-Palissy et, miracle, a reçu des legs imposants d'un million. Mgr Aubertin se dit qu'une même manne providentielle lui tombera peut-être du ciel pour Monconseil… Cette nouvelle église sera la grande œuvre de la suite de son épiscopat.

 

Source: www.lanouvellerepublique.fr