Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Une église du XIe découverte entre Cazilhac et Palaja (Aude)

Des fouilles archéologiques sont actuellement menées au domaine de Cazaban, entre Cazilhac et Palaja. Les vestiges de l'église Saint-Foulc-et-Saint-Sépulcre ont été mis au jour.

Une douzaine de petites mains sont à pied d'œuvre depuis deux semaines sur le domaine de Cazaban, entre Cazilhac et Palaja. En bordure de route, les archéologues de l'Amicale laïque, aidées par des habitants de Palaja, viennent de mettre au jour les vestiges de l'église Saint-Foulc-et-Saint-Sépulcre.

Seul le clocher, transformé en pigeonnier, n'était jusqu'à maintenant visible. Cet édifice religieux daterait au minimum du XIe siècle. Dans les archives, cet édifice religieux fait l'objet de deux mentions en 1028 et 1049. A la première date, l'évêque Foulc officiait à Carcassonne. Et, en 1049, un certain Arnaud Seguin, en pèlerinage à Notre-Dame-des-Puits, faisait don d'une somme à cette église.

Edifice antérieur ?

Pour Marie-Elise Gardel, directrice de l'Amicale laïque, les résultats de ces recherches s'avèrent importants. Notamment par l'architecture de la bâtisse composée de trois absides, et s'étendant sur 30 m par 17 m. Dans les prochains jours, les chercheurs vont essayer de savoir si cette église n'avait pas été érigée sur un édifice ancien, comme pourraient le laisser croire quelques murs mis au jour.

Cette église avait déjà fait l'objet de recherches par Joseph Dovetto dans les années 1990, mais le terrain n'avait pas été sondé. Ces vestiges devraient à terme être mis en valeur par la commune de Palaja qui finance les recherches. Dans les prochains jours, c'est l'ancien clocher qui va subir une première restauration.

Source : L'indépendant, 16/10/2013