Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Une mosquée d'esprit gothique à Amiens (80)

L'architecte roubaisien Oussama Bezzazi a été choisi pour élaborer les plans de la grande mosquée d'Amiens-Nord. Avec pour originalité, l'intégration d'une rosace au minaret... Cette mosquée cathédrale va couter près de 7 000 000 € !

L'Association cultuelle et culturelle des musulmans de Picardie (ACCMP) a vu grand pour remplacer la mosquée El Feth, boulevard Beauvillé, devenue beaucoup trop petite pour accueillir des fidèles de plus en plus nombreux.

« Le projet est ficelé », se réjouit Ali Sakri secrétaire de l'ACCMP. Le jury de concours d'architecture a fait son choix en désignant un cabinet de Roubaix (Nord), « l'Atelier APA », qui a parfaitement respecté le souhait de l'ACCPM.

« Nous voulions un bâtiment qui s'inspire de la cathédrale Notre-Dame et de son style gothique », souligne M. Sakri. Une demande entendue puisqu'une rosace sera notamment intégrée au minaret.

Essentiellement financée par les dons des fidèles, la construction de la mosquée devrait coûter entre six et sept millions d'euros.

C'est le créatif Oussama Bezzazi qui a planché sur ce projet d'envergure (5 500 mètres carrés de surface bâtie). « Le permis de construire sera déposé en septembre, le délai d'instruction devrait prendre entre quatre et six mois. Si tout va bien, on peut espérer un début des travaux au printemps 2014 », prévoit l'architecte nordiste dont le cabinet possède un réel savoir-faire en la matière après avoir imaginé les mosquées de Villeneuve-d'Asq, Mulhouse, Roubaix, Liévin ou encore Troyes.

Une grande capacité d'accueil

Sur trois étages, l'édifice religieux amiénois, pensé avant tout comme un grand centre cultuel et culturel, se situera à l'angle du boulevard de Roubaix et de la rue du Cambrésis. Un terrain fourni par la Ville qui accompagne l'ACCMP dans ce projet d'envergure via la Société d'économie mixte (SEM) Amiens Aménagement.

M. Bezzazi travaille ainsi en étroite collaboration avec l'architecte urbaniste de la ZAC des quartiers nord François Grether. « Il y a des transitions à respecter entre l'espace privé et public, explique Ludovic Blanchet directeur des opérations d'aménagement et chef de projets à la SEM Amiens Aménagement. M. Bezzazi connaît bien les points sensibles qui accompagnent ce type de projet. Il faut faire attention à l'empiétement sur le domaine public, faire en sorte que l'espace public soit toujours accessible, éviter la création de recoins pour empêcher l'accumulation de déchets, etc. » Le cabinet roubaisien avance vite en ayant déjà opéré quelques modifications à la demande de l'ACCMP qui a sondé les fidèles. Par exemple, dans le projet initial il y avait un peu trop de verrières. Pas franchement idéal pour l'entretien du bâtiment...

Un bâtiment ou plutôt des bâtiments dans lesquels on trouvera des salles de prière (une au rez-de-chaussée pour les hommes, une pour les femmes à l'étage) avec de très hauts volumes jusqu'à 15 mètres de haut. Mais aussi un grand hall, des bureaux, une salle de conférence, des salles de cours et même deux ou trois commerces de proximité (boulangerie pâtisserie, librairie...). Le centre cultuel et culturel El Feth pourrait ainsi accueillir jusqu'à 3000 personnes environ.

Qui dit personnes dit voitures. Un parking en sous-sol de 70 places sera créé. « Surtout pour le quotidien, à l'extérieur on a tablé sur 300 places disponibles », confie M. Bezzazi qui a récemment vu la sécurité civile. Il devait également rencontrer les pompiers pour voir s'il y a des aménagements à faire.

Source : Courrier Picard, aout 2013