Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

Presse Presse
 

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Une nouvelle tranche de travaux pour la cathédrale de Mirepoix (Ariège)

L'ancienne cathédrale Saint-Maurice de Mirepoix est en pleine rénovation !

Lors du dernier conseil municipal, le maire a rappelé que les travaux d’étanchéité du programme de restauration de la cathédrale Saint-Maurice ont été prévus sur trois ans (2012, 2013, 2014). La tranche conditionnelle 2 (troisième et dernière), prévue en 2014, concerne l’étanchéité des cinq chapelles sud de la nef. Pour la réaliser, le conseil va demander des subventions dans le cadre des contrats de projets, de la programmation territoriale du pays des Pyrénées cathares selon le nouveau plan de financement. Le coût total des travaux s’élève à 209 798,19 €. Subventions escomptées : État et la DRAC à hauteur de 40 %, le Conseils Régional et Général, chacun à hauteur de 20 %, soit un total général de 140 333,24 €. Reste donc à charge pour la commune : 69 464,95 €.

Les services de l’État, dans le calcul du plan de financement, contrairement aux Conseils Général et Régional, n’avaient pas intégré le lot 3 sur la tranche conditionnelle 1 (deuxième tranche), de ce fait, l’assemblée sollicite de la DRAC une aide complémentaire. Montant des travaux TTC, 31 490,68 €. Montant des subventions : la DRAC apporte 10 532 €, les Conseils Général et Régional apportent chacun 5 266 €, reste ainsi à charge pour la commune : 10 426,68 €.

   

Le chevet et la nef de la cathédrale

La cathédrale Saint-Maurice fut commencée au XIIIe siècle, son édification s'étala pourtant sur six siècles, avec quelques interruptions et soubressauts, et elle ne fut achevée qu'au XIXe siècle grâce à une restauration d'Eugène Viollet-le-Duc et de Prosper Mérimée. Ces derniers, trouvant un édifice très hétérogène et en partie inachevé, le remanièrent très largement permettant à cette cathédrale, jamais terminée et modifiée à des époques bien différentes, d’acquérir une certaine unité de style. Elle présente ainsi un style principalement gothique méridionnal. Elle fut classée Monument historique en 1907.

Source : LaDépêche.fr