Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

DEUX NOUVELLES EGLISES CONSACREES EN FEVRIER 2018

13 février 2018

Le patrimoine religieux, souvent fragile et source d'inquiétude, peut aussi être un formidable enjeu en matière de création architecturale. En témoignent ces deux nouvelles églises consacrées ces derniers jours, chantiers suivis depuis le début par l'OPR. Il s'agit de l'église de l'Anastasis à Saint-Jacques de La Lande(35), près de Rennes et l'église Notre-Dame-du-Lac à Bordeaux(33). Elles ont "poussé" dans des nouveaux quartiers, loin de tout autre édifice.

DEUX NOUVELLES EGLISES CONSACREES EN FEVRIER 2018

Eglise de l'Anastasis@diocèse de rennes, Dol et Saint-Malo

A Saint-Jacques de La Lande, la nouvelle église en béton , concue par le célèbre architecte portugais Alvaro Siza et mise en oeuvre par Jean-Pierre Pranlas-Descours, architecte « opérationnel » du chantier, a été consacrée par Monseigneur d'Ornellas, évêque de Rennes, le dimanche 11 février 2018.

Les trois cloches du campanile, Jacques, François et Thérèse, fondues à Villedieu-les-Poëles (Manche) se ont faites entendre pour la première fois à cette occasion.

L'église est partagée entre un niveau bas pour l'accueil, une cuisine et des salles de réunion, et un niveau haut, tout en rondeur, avec un éclairage zénithal, pour l'espace cultuel proprement dit. Pas de vitraux, mais une lumière diffuse, claire, qui baigne ce lieu d'une blancheur immaculée. La référence au Saint-Sépulcre a plu au maître d'ouvrage qu'est le diocèse de Rennes.

Le coût de cette réalisation  est de 3 millions d’euros,  financés entièrement par le diocèse, grâce à la vente d’une église rennaise désaffectée, aux réserves du diocèse, à la vente de biens immobiliers et au mécénat d’entreprises.

A Bordeaux , il n'y avait eu aucune nouvelle construction depuis 40 ans.

photos_15155902008752.jpgL'eglise Notre-Dame-du-Lac, moins ambitieuse par sa taille ( elle est prévue pour 150 places) et sa hauteur est un édifice discret, posé sur un carrefour dans le tout nouveau quartier du Ginko, près de Auchan-Lac. Le maître d'ouvrage est le diocèse de Bordeaux et l'architecte est Emilie Brochet. Elle a été consacrée le dimanche 4 février 2018 par  Monseigneur Ricard, archevêque de Bordeaux.

Sa flèche, est intégrée à la toiture incurvée qui fait instinctivement penser à une tente dans le désert. Le béton blanc, le métal et le bois se marient dans une grande sobriété, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Les baies coté rue sont étroites, placées en "meurtrière", comme une échancrure dans le mur. Elles sont dotées de vitraux colorés, et côté "jardin", elles sont larges, au raz du sol et font rentrer à flot la lumière. L'ambiance est reposante et apaisante.

photos_15155902009036.jpgLa croix est insérée dans le mur, en transparence et  des panneaux de céramiques de Raymond Mirande jalonnent l'espace.

La messe y est célébrée tous les dimanches soirs à 18h30.

L'opération a pu être réalisée grâce à la vente de deux églises diocésaines désaffectées à Talence et aux Chartrons. Les travaux d'un montant de 2 millions d'euros y ont été beaucoup plus rapides qu'en Bretagne.

Ces deux édifices de conception résolument contemporaine, dans un dialogue entre architecture et Foi, témoignent de la vitalité du patrimoine religieux. Elles répondent à des besoins pour ces nouveaux lieux de vie qui émergent à la périphérie de nos grandes aggllomérations.

article Ouest-France, 08/02/18

article Franceinfo 11/02/18

fiche  OPR Eglise de l'Anastasis

article France 3 régions  15/02/18

article francebleu 04/02/18

fiche OPR Eglise Notre-dame-du-Lac

 Bernadette Saint Georges Chaumet, 16 féfrier 2018

 

<< Go back to list