Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

L’église de fer de Crusnes acquise par la mannequin et styliste Léonor Scherrer

20 mai 2015

Le 6 mai 2015 s’est conclue une vente un peu spéciale au sein de la commune de Crusnes en Meurthe et Moselle : la styliste et mannequin Léonor Scherrer a acquis l’église de Sainte-Barbe, classée aux monuments historiques depuis 1990.

L’église de fer de Crusnes acquise par la mannequin et styliste Léonor Scherrer

L'église de fer de Crusnes

 Cette église avait été construite entre 1937 et 1939 à la demande de la famille Wendel. Ces derniers, propriétaires de la société du même nom et spécialisée dans l’acier, voulaient faire de cette église le prototype d’un nouveau produit. Réalisée entièrement en structure métallique (l’extérieur en tôle peinte et la structure en acier), aisément transportable et facile à monter, ce type d’édifice devait être envoyé dans les pays neufs afin de soutenir les missions. Le style Art Déco des années 30 est parfaitement illustré par la rose octogonale de la façade principale, mais également par l’ouverture tripartite et géométrique du clocher. Le plan classique constitué d’un transept non saillant et de deux bas-côtés participe à cette harmonie géométrique. Enfin, une verrière représentant sainte Barbe a été réalisée par les ateliers Moméjean à Paris, d’après le carton d’Hélène Delaroche. Son époux, Nicolas Unstersteller a quant à lui peint une série de peinture murale représentant des épisodes de la vie des saints.
Cette église d’abord menacée de ruines dans les années 1980 a bénéficié d’une large campagne de restauration financée par les collectivités publiques des mécènes.
La commune de Crusnes n’avait pas les moyens de racheter l’édifice puis de le restaurer et de l’entretenir. Le diocèse de Nancy a donc choisi de le mettre en vente. C’est Léonor Scherrer qui s’est portée acquéreuse et qui est en est aujourd’hui la propriétaire. Le prix de vente n’a pas été public mais le prix affiché était de 250 000 euros.
Léonor Scherrer est la fille du styliste Jean-Louis Scherrer. Elle collabore régulièrement avec la maison Givenchy et est à la tête de plusieurs sociétés, notamment de ligne de vêtements de deuil …
Le projet de Léonor Scherrer serait de loger au sein de cette église un lieu de studio d’enregistrement afin de développer son label de musique. Le style musical rock métal de Léonor Scherrer trouve un écho particulier dans la ville de Crusnes, ville dévouée à la métallurgie.
Si certains habitants se désolent de l’affectation d’une telle église au sein d’un patrimoine privé, la plupart comprend bien que ni la commune, ni l’évêché n’avaient aujourd’hui les moyens d’entretenir l’église. Si la vente d’édifices de cultes se multiplie, il s’agit parfois de la seule alternative pour préserver et sauvegarder le patrimoine.

 

Apolline Sans

<< Go back to list