Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

LA GRANDE PAGODE DE VINCENNES FAIT PEAU NEUVE

30 juin 2017

La Grande Pagode du bois de Vincennes, inscrite aux Monuments Historiques par arrêté le 29 octobre 1975, a été inaugurée le 29 mai 2017 après une série d'importants travaux financés par la Ville de Paris, à hauteur d'un million d'euros.

wiki2.jpg La Grande Pagode du bois de Vincennes, inscrite aux Monuments Historiques par arrêté le 29 octobre 1975, a été inaugurée le 29 mai 2017 après une série d'importants travaux financés par la Ville de Paris, à hauteur d'un million d'euros. Le projet de restauration avait à coeur de mettre en valeur l'architecture originelle du bâtiment des années 1930. L'essentiel des travaux s'est concentré sur la restauration de la charpente en bois et de la couverture en essentes de bois. Les enduits et badigeons extérieurs ont été refaits avec un mélange de plâtre de Paris et de fibres végétales dans un ton jaune lumineux et en recréant les motifs géométriques de l'exposition coloniale. Les poteaux des galeries périphériques, le portique et la "roue du dharma" qui orne l'entrée, ont été refaits en conservant le plus possible des éléments d'origine et en respectant la physionomie originelle. Les travaux ont été également l'occasion d'une mise au norme des installations électriques, de la sécurité incendie et de l'accès aux personnes handicapées.

 

UN PEU d'HISTOIRE...

La Grande Pagode occupe l'ancien pavillon du Camroun de l'exposition coloniale internationale de 1931. Il était accompagné du pavillon du Togo. Les deux pavillons ont été construits en 1930 par Louis-Hippolyte Boileau et Charles Carrière et étaient destinés à être éphémères. Les techniques employées mêlaient des techniques françaises utilisées dans les années 1930 et des techniques traditionnelles d'Afrique Centrale : le toit en chaume, soutenu par une imposante charpente en bois, la façade en crépi de terre, le dallage de carreaux de grés couvert de décors peints, toujours visible aujourd'hui.
En 1933, les pavillons accueillent le Musée du Bois, qui s'y maintiendra jusqu'en 1971. La toiture en essentes de bois est posée à cette époque et les verres colorés sont remplacés par des verres plus adaptés à un musée.
C'est en 1975 que les pavillons sont restaurés et que le pavillon du Camroun devient une pagode destinée au culte bouddhique. La façade est modifée pour accueillir des références bouddhistes et un portique de type shintoïste est ajoutée devant l'entrée principale. Elle est inaugurée officiellement le 28 octobre 1977 en présence de Jacques Chirac, alors maire de Paris.


buddha.jpgLa Grande Pagode accueille l'Institut International Bouddhique, fondé en 1969 par Jean Sainteny, et l'Union des Bouddhistes de France. Elle abrite également le plus grand Bouddha d'Europe, entièrement couvert d'or, qui mesure plus de 9 mètres de haut une fois sur son socle.
 

La Grande Pagode peut être visitée en groupe entre avril et fin octobre, sauf pendant le mois d'août. L'accueil de la Pagode est fermée le mercredi.
Pour réserver ou pour toute information complémentaire, il faut contacter l'UBF (Union des Bouddhistes de France) au 01 43 41 02 49 ou rebdorj[nospam]gmail.com
 

Sources :
https://www.bouddhisme-france.org/activites/activites-a-la-pagode/article/grande-pagode-calendrier-2017.html
https://www.paris.fr/actualites/le-nouveau-visage-de-la-grande-pagode-2267
Fiche Base Mérimée : PA00086582
http://www.vincennes-tourisme.fr/Decouvrir/Bois-de-Vincennes-et-ses-alentours/La-Grande-Pagode

Barbara Aubineau stagiaire à l'OPR (30/06/2017)
 

 

<< Go back to list