Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

LA SYNAGOGUE COPERNIC: UN DILEMNE PATRIMONIAL

23 mai 2018

Quel est l'avenir de la synagogue de la rue Copernic dans le XVI ème arrondissement de Paris ?
Entre démolition complète pour une reconstruction contemporaine et restauration soucieuse du patrimoine, les points de vue divergent, ce qui provoque une tension pour la communauté concernée par cet édifice centenaire au passé chargé d'histoire.

LA SYNAGOGUE COPERNIC: UN DILEMNE PATRIMONIAL

Synagogue Copernic, @wikimedia

La synagogue de la Rue Copernic n'en finit pas de diviser ses troupes.

Un projet de destruction totale inquiète de nombreux fidèles depuis 2015.

L'état des lieux:

Ce bâtiment édifié en 1907, juste après la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat de 1905, propriété de l'Union Libérale Israêlite de France (l' ULIF), est la première synagogue libérale construite en France. Son aménagement intérieur date des années 30, dans le style Art-Déco.

paris_synagogue_copernic_gesetzestafeln1425.jpgCertains éléments sont classés au titre des Monuments Historiques, tels que  les décors Art-déco, la Tebah et surtout la verrière qui donne à l'ensemble un doux éclairage zénithal. Cependant l'ensemble n'est pas classé dans sa totalité. La façade sur rue, dans un esprit hausmmannien reste discrète.

@wikipedia

Par ailleurs la synagogue porte  dans ses murs la mémoire de l'attentat perpétré en 1980 qui a coûté la vie à 4 personnes et fait 22 blessés. Cet attentat reste très présent dans l'histoire du lieu et marque encore les esprits.

Environ 2000 familles fréquentent la synagogue Copernic.

Aujourdh'hui l'édifice n'est plus aux normes de sécurité et d'accès aux PMR ( personnes à mobilité réduite). De plus, les responsables se sentent un peu à l'étroit et aimeraient s'agrandir pour mieux acceuilllir les fidèles et organiser des concerts.

Tout le monde est donc bien conscient que des travaux sont nécessaires, et c'est là que les avis s'opposent, dans un bras de fer musclé.

 Comment choisir entre destruction totale et réhabilitation?

Deux solutions se présentent:

  • La première consiste à raser purement et simplement la synagogue et en reconstruire une, neuve, rationnelle et contemporaine. C'est la solution préconisée par l'ULIF qui l'a fait voter lors de l'AG extraordinaire le 20 mars 2018. Un projet présenté par le cabinet d'architecture Valode et Pistre est d'ores et déjà approuvé. il promet de démonter et réinstaller les éléments classés, tels que la verrière...Mais pour ce faire, l'ULIF doit encore acheter un terrain adjacent. Ce projet est esimé à 22 Millions d'euros. La capacité d'accueil passerait de 230 à 300 places. le sous-sol pourrait être exploité pour créer une salle de cinéma/ concert. Il  reste encore à obtenir l'accord de la Préfecture.
  • L'alternative consiste à préserver le bâti existant et toute sa mémoire en faisant les rénovations nécessaires pour la mise aux normes sécurité. Cette solution est préconisée par de nombreuses personnes qui ont créé l'Association pour la Sauvegarde  du patrimoine de la Synagogue de la rue Copernic ( l'APPC). Une pétition lancée sur Internet a receuilli plus de 5200 signatures.

Une absence de concertation et de dialogue de la part de l'ULIF semble avoir crisper les relations.

L'OPR, à priori favorable au maintien d'un édifice patrimomnial chargé d'histoire, regrette qu'un agrandissement et une mise aux normes passent par une solution aussi radicale que la destruction totale. Effacer un lieu de mémoire n'est pas anodin. Toutes les possibilités d'une réhabilitation plus "douce" ont-elles été réellement envisagées? De plus le démontage et remontage de la verrière risque de créer des (mauvaises) surprises sur la faisabilité de l'opération...

Lien vers l'Association de Sauvegarde

Lien vers l'ULIF

Article Le Parisien du 14 mars 2018

Article La Croix du 21 mars 2018

Article le Figaro du 23 avril 2018

Bernadette Saint Georges Chaumet, 23 mai 2018

 

<< Go back to list