Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

L'EGLISE SAINT-GERMAIN DE BRANVILLE (CALVADOS) EST EN SOUFFRANCE

6 novembre 2017

L’Observatoire du Patrimoine Religieux est en train d’inventorier les édifices religieux en Normandie. Après avoir terminé le département de l’Eure , l’inventaire s’est déplacé dans le Calvados. Un édifice en souffrance a retenu notre attention, il s’agit de l’église Saint- Germain de Branville.

L'EGLISE SAINT-GERMAIN DE BRANVILLE (CALVADOS) EST EN SOUFFRANCE

Eglise Saint-Germain de Branville

 L’Observatoire du Patrimoine Religieux est en train d’inventorier les édifices religieux en Normandie. Après avoir terminé le département de l’Eure , l’inventaire s’est déplacé dans le Calvados. Un édifice en souffrance a retenu notre attention, il s’agit de l’église Saint- Germain de Branville.

 

UN BREF HISTORIQUE

branville1.jpgCette église se situe dans la commune de Branville (Calvados) sur la route départementale reliant Lisieux à Dives-sur-Mer. Elle a été inscrite le 17 juillet 1926 à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (PA00111112). L’ensemble date dans sa presque totalité du XIIIe siècle. Certains éléments datant d’une construction antérieure pourraient dater du XIIe siècle. Arcisse de Caumont, historien et archéologue, fondateur de la Société des Antiquaires de Normandie et de l’Association Normande et de la Société pour la conservation des Monuments a écrit à propos de cet édifice religieux:  "c’est l’un des plus beaux spécimens pour un édifice rural. " « Si la nef est assez simple avec une voute en merrain (planches provenant de tronc d’arbres débités sommairement), le chœur est de toute beauté ; ses trois travées sont voutées en pierre avec arceaux croisés et arcs-doubleaux de forme torique, reposant, à chaquebranville4.jpg retombée, sur des colonnes semi-cylindriques engagées dont les chapiteaux sont garnis de deux rangs de feuillage varié Des fleurs finement ciselées ornent les clefs de voûte » (A de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, Tome IV, 1862). Cette nef couverte d’une voute en merrain date sans doute du XIIIe siècle. Elle était jadis recouverte d’une voute en pierre. Des fonts baptismaux en pierre taillée ornent la nef. La tour clocher située au nord, date également du XIIIe siècle surmontée d’une pyramide en charpente du XVe. Elle renferme trois cloches dont l’une porte la date de 1773, correspondant à la date de son baptême.

 

LA SITUATION ALARMANTE DE L'EGLISE

Monsieur Duval, architecte en chef des Monuments Historiques a constaté en 1981  que le chœur précédemment cité, présentait des désordres très graves pouvant amener sa ruine totale. « La poussée des voutes est tellement importante qu’elle a provoqué un déversement considérables des murs gouttereaux, ce qui a entrainé la déformation des arcs-doubleaux et des arcs d’ogive ». Ce rapport accablant a conduit cet architecte à proposer des solutions urgentes afin de consolider l’édifice. Malheureusement, pendant 30 ans, l’édifice a été oublié…Et la situation est devenue plus qu’alarmante.

Grace au dynamisme de certains Branvillais, une association s’est constituée en 2013 au sein du village de Branville, « Tous pour l’église de Branville », association ayant pour but de sauvegarder, restaurer et faire vivre l’église Saint-Germain de Branville.

 

LES TRAVAUX ENGAGES

branville6.jpgLa municipalité a donc pris en 2014 un arrêté d’interdiction d’accès au public et a engagé des travaux d’étaiement de la voute afin de prévenir tout effondrement. Ces travaux ont été financés par la mairie, l’Association "Tous pour l'église de Branville", un don privé et la Drac. Et, bonne nouvelle, l’église a été réferencée à la Fondation du Patrimoine ce qui permet la récolte de dons en échange de la déduction fiscale. Le projet de la Fondation du Patrimoine est de réaliser des travaux de gros œuvre visant à assurer la pérennité de l’édifice sans étaiement.

 

L’effort se porte actuellement sur le clocher dont la toiture mérite une réfectionbranville5.jpg totale mais dont le coût est loin d’être anodin. C’est la raison pour laquelle l’association poursuit son action et recherche des financements afin d’apporter une aide à la commune pour son programme de travaux.


Pour tout renseignement : eglise.branville[nospam]gmail.com

 

Claire Danieli  06/11/2017

 

<< Go back to list