UNE BELLE AMITIE ENTRE DEUX COMMUNAUTES ! — Observatoire du patrimoine religieux

Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

UNE BELLE AMITIE ENTRE DEUX COMMUNAUTES !

10 juillet 2018

Cet été, les juifs de la communauté Adath Shalom (75015 Paris) célèbreront dans une salle paroissiale;
Pendant la rénovation de la synagogue, la communauté juive d’Adath Shalom (XVe) peut compter sur l’hospitalité de la paroisse Saint-Léon afin de continuer à célébrer ses offices.
Un esprit de solidarité très marqué dans cet arrondissement parisien.

UNE BELLE AMITIE ENTRE DEUX COMMUNAUTES !

Eglise saint-Leon 75015 Paris

Une hospitalité tout sauf incongrue dans ce quartier où catholiques, juifs et musulmans se côtoient régulièrement et pratiquent le dialogue interreligieux.

Depuis dix ans des liens très forts se sont créés. Tout au long de l’année les fidèles se rencontrent au gré des cérémonies religieuses des uns et des autres comme l’explique le père Emmanuel Schwab, curé de la paroisse Saint-Léon : « Chaque communauté propose aux autres de se retrouver autour d’un événement que ce soit pour célébrer une fête religieuse, un office ou autour d’un déjeuner informel. Cela permet de mieux se connaître et créer de vrais liens fraternels. Je crois en la puissance de la rencontre entre personnes plus qu’avec ou au nom des institutions. »

Ces rencontres incluent de plus en plus les protestants du Foyer de Grenelle, rue de l’Avre, qui sont régulièrement invités à participer à des débats-conférences.

 

Deux fois par an, la communauté Adath Shalom loue par ailleurs le théâtre de Saint-Léon pour célébrer Kippour et Pourim, des fêtes que la synagogue ne pourrait accueillir car trop exiguë. Ces échanges réguliers sont une marque de fraternité très appréciée par le Rabbin Rivon Krygier qui la dirige. « Dans le contexte actuel toujours un peu tendu, se rencontrer, tisser des liens d’amitié forts entre les communautés c’est une façon d’apaiser les esprits, remarque-t-il. Cessons d’être des voisins qui s’ignorent et créons une dynamique positive où chacun se parle, échange sur différentes thématiques. »

Cet échange interreligieux n’est pas nouveau. L’année dernière, l’église Saint-Christophe, également le XVe, avait ouvert ses portes aux musulmans de la salle de prière de Javel, inutilisable après de violents orages.

L'OPR fera visiter l'église saint-Leon le mardi 25 septembre 2018 avec Françoise Hamon.

 

                                                                Claire DANIELI  10/07/2018

Source: Journal La Croix-09/07/2018-

<< Go back to list