Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

VOLS DANS LES EGLISES: UN SCANDALE PATRIMONIAL... EVITABLE ?

22 novembre 2017

De nombreux vols nous sont signalés ces derniers temps, ce qui représente un véritable scandale pour notre patrimoine religieux qui appartient à toute la nation.
Comment protéger les oeuvres dans de bonnes conditions? La fermeture des lieux n'est pas forcément la bonne solution et n'empèche pas les malfaiteurs d'agir.
Le récolement (vérification, contrôle, protection) des oeuvres et leurs photos, reste le plus sur moyen d'empécher un écoulement sur le marché de l'art.
Des sites internet ou bases de données existent au niveau national et mondial, répertoriant toutes les oeuvres volées .

VOLS DANS LES EGLISES: UN SCANDALE PATRIMONIAL... EVITABLE ?

Vol de tableaux à Dieppe le 7 novembre 2017

En cette fin d'année 2017, on ne peut que déplorer des vols conséquents dans les églises de France, notamment dans le Chablais, à Fougères, à Dieppe ou encore à Angoulème, la liste est malheureusement non exhaustive.

Les cambriolages ont généralement lieu la nuit après effraction de l'édifice, ce qui provoque également une profanation d'un lieu saint, c'est donc double peine pour ces lieux de culte.

Dans le Chablais (74), ce sont sept églises ou chapelles qui ont été cambriolées ( tabernacles, calices, ciboires, troncs vidés).

A Fougères (35), l'église Saint-Sulpice a vu tous ses objets sacrés volés; à Dompierre-sur-Helpe (59), le vol d'un bras-reliquaire et de statues en bois dans l'église Saint-Etton est à déplorer.

23621371_1255189144627900_4108044119721939394_n.jpgA Dieppe, dans l'église Saint-Jacques, pas moins de huit tableaux ont disparu dans la nuit du 6 au 7 novembre 2017, dont des oeuvres du XIX ème siècle de Lebaron, Drouet, Mélicourt-Lefèvre, Anselma ou Auguste Jugelet, mais également une icone de la Mère de Dieu. Ils ont été coupés au cutter...Une alerte a été lancée, représentant le meilleur moyen pour empécher la revente.

Les réflexions de la Tribune de l'Art sont très éclairantes sur ce point.

 

 

 

couronne-de-notre-dame-d-obezine.jpgQuant à la cathédrale d'Angoulème (16), c'est le Trésor qui a été pillé, dont la couronne de Notre-Dame d'Obezine, LE joyau du trésor. Ce trésor était superbement mis en scène par Jean-michel Othoniel depuis eulement un an. Les malfrats ont cassé un haut vitrail pour pénétrer dans la salle du trésor de la cathédrale, à l'aide d'une échelle, dans la nuit du 11 au 12 novembre. On se doute que les pierres précieuses et émaux ont été déssertis pour être vendus à part... La perte est inestimable.

@Vincent You

 

 

vierge saugues.jpgLes  vierges romanes d'Auvergne sont toutes derrière de solides barreaux ou des vitres anti-effractions pour éviter les exactions qui étaient légion courante il y a quelques années. Mais comment protéger toutes les oeuvres si l'on veut  qu'elles restent visibles par le  public? Les églises ne sont pas des musées et les moyens de protection sont certainement insuffisants. Comment y remédier?

Ce qui est certain, c'est que  plus les oeuvres sont vues, repérées et connues et moins elles seront cessibles.

Il est donc indispensable que les églises soient ouvertes, que le récolement des oeuvres soit effectué de manière régulière (tous les 5 ans dit le code du patrimoine pour les objets classés au titre des Monuments Historiques) et donc que les prêtres laissent les Conservateurs des Antiquités et Objets d'Art (CAOA) effectuer leur travail de surveillance, protection, valorisation et restauration.

Le marché de l'art doit également être extrèmement vigilant sur la provenance des oeuvres.

Des sites ou bases de données de la police, d'Interpol existent, sont-ils suffisamment connus et exploités?

Quant aux malfaiteurs, espérons qu'ils soient retrouvés et punis comme il se doit.

Bernadette Saint Georges Chaumet (22/11/17)

Dieppe: Tribune de l'Art, 9/11/17

Angoulème: Sud-Ouest, 13/11/17

Le trésor de la cathédrale d'Angoulème, 30/09/16

Les missions du CAOA

Annuaire des CAOA

Interpol

Office Central de Lutte Contre le Trafic de Biens Culturels ( OCBC) et son logiciel TREIMA

 

 

<< Go back to list