Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

subscribe to the newsletter subscribe to the newsletter

 
Document Actions

Sainte Clotilde

Première église néogothique construite à Paris au milieu du XIXè siècle, par les architectes François-Christian Gau et Théodore Ballu. Plusieurs centaines suivront, elle est donc le chef de file d’un mouvement néogothique. La Basilique Sainte-Clotilde présente le très vif intérêt d'être la première église parisienne construite au XIX siècle dans un style ogival. En 1833, le nouveau préfet Rambuteau confit le projet à l'architecte d'origine allemande François-Christian Gau (1790-1853). Gau est chargé d'en tracer les plans dans un style que le nouveau préfet affectionne : le gothique. Les travaux débutent en septembre 1846 : l'église s'élève doucement avec une pierre de construction tirée des carrières de Chatillon sur Seine en Bourgogne. Le lundi 30 novembre 1857 eurent lieu l'inauguration et la bénédiction de l'édifice par le Cardinal Morlot, avec la présence de Monseigneur Sacconi, nonce apostolique du Saint-Siège en France, et du baron Haussmann, préfet de la Seine. Le Pape Léon XIII l’érige en basilique mineure en 1897. Les sculptures qui décorent la façade de Sainte-Clotilde répondent à un programme de caractère historique. Elles représentent des figures des saints ou des personnages illustres dont le souvenir est lié aux premiers temps de la monarchie française et à l’évangélisation du royaume : sainte Valère, sainte Clotilde et le roi Clovis, sont époux, saint Martin de Tours, sainte Geneviève, saint Germain et quantité de figures moins célèbres.

Photos de Pascal Rebillat